Cette ville offre un million d’euros à celui ou celle qui prouvera qu’elle n’existe pas

Dans le nord-est de la Rhénanie-du-Nord-Westphalie, à la lisière de la forêt de Teutobourg, à environ 300 kilomètres de Berlin, en Allemagne, il existe une ville, appelée Bielefeld, qui fait l’objet d’une théorie du complot depuis vint-cinq ans. Celle-ci est née lors d’une soirée étudiante, en 1993.

Elle a été avancée, pour la première fois, sous l’aspect d’une plaisanterie, par Achim Held, un étudiant en informatique.

nuages

Crédits Pixabay

Concrètement, ce dernier avait affirmé que la ville n’existait pas. En 1994, il avait publié sur l’Usenet allemand que la ville de Bielefeld fait partie d’une vaste conspiration. Jusqu’à aujourd’hui, la blague fait l’objet de nombreux discours hilarants et de memes sur internet. Elle a même été utilisée par Angela Merkel dans l’une de ses interventions en public, en 2012.

Pour les autorités de la ville de Bielefeld, cette théorie mensongère a assez duré. Afin d’y mettre fin, la municipalité a organisé un concours. Une récompense d’un million d’euros est promise à la personne qui arrivera à prouver que la ville n’existe pas.

Des preuves sous toutes leurs formes

La théorie du complot de Bielefeld implique des organisations comme le Mossad, la CIA, ou la SIE (« Ils », en allemand). Certaines personnes ont même fait allusion à une conspiration extraterrestre.

Pour participer à la compétition, il faut avoir la citoyenneté allemande et être majeur. Elle prendra fin le 4 septembre 2019. « Nous comptons sur votre créativité et attendons avec impatience les preuves sous toutes leurs formes. Les textes, photos et vidéos sont autorisés », peut-on lire sur le site officiel de l’événement.

Toutefois, la municipalité a déclaré être certaine que, à 99,9 %, que personne n’arrivera à prouver la théorie. Les preuves qui seront avancées par les participants seraient analysées par des experts certifiés.

Si, effectivement, personne n’arrive à prouver la non-existence de Bielefeld, une cérémonie sera organisée dans le but de marquer la fin de la théorie.

Une initiative visant à retravailler l’image de Bielefeld

L’annonce a été faite par Pit Clausen, le maire de la ville, et le directeur de Bielefeld Marketing GmbH, une entreprise spécialisée dans l’événementiel. L’initiative semble faire partie d’une stratégie politique visant à retravailler l’image de la ville.

Ils ont souligné que l’argent du contribuable ne sera pas utilisé dans le concours. La compétition serait uniquement financée par des institutions privées.

Bielefeld a plus de 330 000 habitants. Elle a un potentiel touristique. Elle est représentée par un club de football, l’Arminia, qui joue en deuxième division nationale.

Mots-clés insolite