Clicky

Cette voiture autonome est pilotée par un Raspberry Pi

Comme on peut le voir régulièrement ici-même, le Raspberry Pi est au cœur de nombreux projets. Du miroir connecté au pancréas artificiel, il ne semble pas y avoir beaucoup de limite à l’imagination des possesseurs du petit ordinateur. Certains se sont même mis en tête de l’utiliser pour créer une voiture autonome.

Comme Google et d’autres, donc. Sauf que l’échelle n’est ici pas vraiment la même : il ne s’agit que d’une petite voiture téléguidée. Un jouet, qui est pourtant capable de rouler seul, et surtout de s’arrêter lorsqu’il rencontre une signalisation lui demandant de le faire, ou lorsqu’il rencontre un obstacle.

Voiture Raspberry Pi

Une voiture autonome grâce à un Raspberry Pi

Plutôt intéressant, d’autant plus que les instructions pour comprendre et recréer ce projet sont disponibles en ligne.

Une voiture autonome avec un Raspberry Pi, c’est possible !

Cette voiture téléguidée a été modifiée par un certain Zheng Wang. Il l’a ainsi simplement surmontée d’un Raspberry Pi, lui-même équipé d’un module caméra et alimenté par une batterie externe.

Grâce au module caméra, le Raspberry Pi capture son environnement et le retransmet en direct via Wi-Fi à un autre ordinateur. Ces images, couplées à des données ultrasoniques qui sont également récupérées par le Raspberry Pi, permettent alors à l’ordinateur cerveau de comprendre l’environnement de la voiture.

C’est un réseau neuronal qui est caché derrière cet algorithme de compréhension. Ce réseau va donc prendre en entrée les données d’environnement et en déduira quoi faire : avancer, ou s’arrêter.

Une fois la décision prise, elle est transmise à un Arduino qui lui est connecté au périphérique permettant de contrôler la voiture, et la boucle est bouclée : la voiture avance ou s’arrête selon son environnement.

Dans la vidéo disponible un peu plus bas on peut voir tout cet attirail en situation. Un petit circuit a donc été fabriqué pour l’occasion et la voiture doit y circuler. Elle avance normalement, mais si un panneau « stop » ou si un feu rouge se présente, elle « sait » qu’elle doit s’arrêter. De même, un obstacle matérialisé ici par une autre petite voiture la fera stopper.

Comme dit plus haut, tous les détails sont disponibles en ligne, à cette adresse. Et même s’il ne concerne qu’une petite voiture téléguidée, ça n’en reste pas moins un projet intéressant : c’est un peu grâce à ce type de projets que l’on peut espérer voir un jour une voiture autonome open-source.

Mots-clés raspberry pi

Share this post

Jérémy Heleine

Étudiant en maths, Jérémy est un passionné qui touche un peu à tout, et plus particulièrement au développement web et à l'actualité high-tech qu'il partage avec vous sur Machineo et surtout ici-même.

  • newsoftpclab

    Les petits pc sont à la mode!