Chernobyl : quand HBO se penche sur le drame de Tchernobyl

Qui ne connait pas le drame qui s’est produit en Ukraine en 1986 lorsque le réacteur 4 de la centrale nucléaire de Tchernobyl a explosé. Cet événement a plongé le monde dans la crainte des dangers que peut représenter l’énergie nucléaire. Pourtant, lors de la catastrophe, c’était surtout la politique menée par les dirigeants soviétiques d’antan qui a causé le plus de mal.

C’est en tout cas ce que raconte la nouvelle mini-série intitulée Chernobyl, qui a débuté sur HBO le 6 mai 2019. La série propose un scénario extrêmement documenté et une approche qui va empêcher les spectateurs de s’ennuyer.

tchernobyl

Crédits Pixabay

La série suit la catastrophe du point de vue de trois personnages : Valery Legasov, un scientifique nucléaire soviétique (interprété par Jared Harris), Boris Shcherbina, le vice-premier ministre soviétique (joué par Stellan Skarsgard), et une autre physicienne nucléaire, Ulana Khomyuk (Emily Watson).

Raconter l’histoire de Tchernobyl

Le scénario de Chernobyl se base sur les personnages principaux qui cherchent à comprendre pourquoi le réacteur 4 a explosé, et comment faire face à la situation. Dès les premières images, on peut dire que le drame exposé est personnel et politique.

La série ne dénigre pas la technologie nucléaire, mais plutôt la politique et l’ambition des dirigeants de l’époque soviétique.

Les secrets détenus par les officiels, ou encore la crainte des subordonnés à dire à leurs supérieurs qu’il y a quelque chose qui ne va pas, voilà les vraies causes du désastre. Il y a aussi la désinformation qui a laissé le personnel des hôpitaux, les secouristes et les enfants exposés aux radiations.

L’Union soviétique en faute ?

Craig Mazin, le créateur de la série, a passé des années à faire des recherches sur le sujet. Il explique que son intention était de rester fidèle à la vérité. Il a ainsi utilisé chaque bribe d’information dont il disposait pour bâtir le scénario.

Parmi ses sources, Mazin a consulté des livres écrits par les chercheurs soviétiques impliqués, des rapports d’agences nucléaires, des enregistrements audio, et même des témoignages individuels. Le scénariste estime que la catastrophe s’est produite parce que les Soviétiques avaient rendu un réacteur déjà peu fiable encore plus dangereux avec leur comportement et leur politique.

La série est à voir sur HBO pour ceux qui sont curieux de connaitre la vérité sur cet événement qui a profondément marqué l’histoire de l’humanité. Ce sera aussi une occasion de tirer des leçons des erreurs du passé.

Mots-clés chernobylhbo