Clicky

China Lunar Probe, le premier engin à explorer la face cachée de la lune

Précurseur d’un programme spatial hors du commun, l’exploration de la face cachée de la lune, la Chine vient d’annoncer le lancement de la sonde lunaire Chang’e-4 sur les médias officiels. Cet engin dernière génération porte le nom de la légendaire déesse de la lune.

Elle est censée atterrir sur Aitken dans quelques semaines et a pour mission d’immortaliser en images les surfaces du bassin de la lune. Elle en profitera aussi pour prélever des échantillons de sol.

Lune Clignote

Ce projet, aussi ambitieux soit-il, va permettre aux ingénieurs chinois de faire une étude approfondie de la lune et de l’espace. Qui plus est, l’absence d’interférences électromagnétiques de la Terre facilitera le travail de l’engin. La sonde Chang’e-4 sera équipée d’un spectromètre à fréquence réduite, ce qui aidera les scientifiques à comprendre la naissance des premières étoiles.

Ce rover emmènera aussi des graines de pomme de terre et d’arabidopsis pour tester la fertilité du sol lunaire. Des œufs de vers viennent également s’ajouter à la liste.

Les détails tenus secrets

Jusqu’à aujourd’hui, les agences gouvernementales n’ont laissé filtrer aucune information détaillée sur le lancement de la sonde lunaire Chang’e-4. On sait tout de même qu’en mai, les Chinois ont lancé un satellite-relais connu sous le nom de Queqio.

Les experts en ont déduit que ce dernier servira de relais entre la lune et la terre. Il virevolte à environ 450 000 km de la terre.

Le rover Chang’e-4 fait partie d’une série de sondes que les Chinois ont lancées sur la lune. Le premier, Chang’e, gravitait sur une orbite, puis a atterri sur la lune. Chang’e-3, lancé en 2013, a été conçu pour étudier la géologie ainsi que les ressources naturelles de la lune. À la fin de cette décennie, la Chine prévoit de lancer une sonde sur Mars.

La Chine veut devenir un acteur incontournable de la conquête spatiale

La Chine mobilise des ressources considérables pour devenir une des plus grandes puissances aérospatiales. La Space Foundation de Colorado Spring a estimé le budget spatial de ce pays à 8 milliards de dollars par an. Le pays envisage même de construire sa propre station spatiale.

La NASA, quant à elle, prévoit de construire une plateforme orbitale lunaire. En 2020, les astronautes effectueront leur premier voyage. Ce projet a pour but de favoriser la vie et le développement humain sur Mars. En guise de commencement, Mars InSight a été lancé le mois dernier.

Mots-clés chinelune