Chine : Apple et Foxconn accusées d’enfreindre les lois du travail pour produire les iPhones

Selon un nouveau rapport publié par China Labor Watch, les entreprises Apple et Foxconn sont accusées de violer les lois du travail dans une usine où les deux compagnies produisent le nouveau modèle d’iPhone.

De plus, l’organisme de surveillance affirme aussi que des ouvriers à l’usine de Foxconn à Zhengzhou, la plus grande usine d’iPhone du monde, font des heures supplémentaires extrêmes, une situation qui viole les régulations locales.

apple-entreprise

Crédits pixabay.com

Les lois du travail en Chine indiquent que les travailleurs temporaires ne peuvent pas constituer plus de 10% de la main-d’œuvre d’une société. Cependant, le rapport de China Labor Watch indique que presque 50% des ouvriers de Foxconn à Zhengzhou sont des travailleurs temporaires.

De plus, les employés de l’usine gagnent 1,68 dollar par heure normale et 2,52 dollars par heure supplémentaire, un salaire que l’organisme qualifie d’insuffisant pour nourrir une famille dans la ville de Zhengzhou.

Une mauvaise nouvelle pour Apple

Le rapport de 51 pages concernant la situation à l’usine de Foxconn, initialement révélé par Reuters, arrive à un mauvais moment pour Apple. Cette dernière prévoit en effet d’annoncer l’arrivée de la dernière version de l’iPhone lors d’une cérémonie qui se tiendra le 10 septembre en Californie.

Ce nouveau modèle est celui qui est fabriqué à l’usine de Zhengzhou. Face à cette accusation, Apple a avoué à Reuters que le nombre d’employés temporaires travaillant à l’usine en question excédait effectivement la norme.

Plus d’ouvriers temporaires

Le nombre d’ouvriers temporaires employés par Foxconn n’a pas toujours été aussi élevé. China Labor Watch a en effet noté que ce  type d’employé était rare avant l’année 2015. La société a commencé à en engager de plus en plus pendant les années qui ont suivi.

L’organisme de surveillance a indiqué dans son rapport que Foxconn utilise les services d’entrepreneurs tiers pour trouver les ouvriers temporaires dont elle a besoin. Ceux-ci n’ont pas droit à plusieurs des avantages octroyés aux employés normaux. De plus, tous les employés doivent respecter des quotas sous peine d’être punis.

Il n’est pas rare d’entendre parler des conditions de travail des employés d’usines en Chine, surtout celles qui fabriquent des articles pour de grandes marques occidentales. Ce qui est étonnant c’est que jusqu’à maintenant, il n’y a eu aucune mesure concrète pour régulariser les conditions de travail de ces ouvriers locaux.

Mots-clés applefoxconn