Clicky

Chine : les constructeurs automobiles s’opposent aux projets écologiques du gouvernement

En 2018, la Chine envisage d’imposer un quota sur la vente de voitures électriques.  Il faudrait qu’au moins 8 % des voitures vendues dans l’année soient propres. Un projet écologique, mais qui pourrait cependant bouleverser les ventes et bénéfices des grandes marques d’automobiles à essence. Ils sont d’ailleurs nombreux à se dresser contre cette nouvelle réglementation.

Parmi les plus réticents, il y a General Motors, Fiat et Chrysler ou encore Ford. Les contestataires ont fait alliance pour protester contre la mise en place de cette règlementation.

Voiture autonome

Dans une lettre adressée au ministre chinois de l’Industrie et des Technologies de l’information, ils ont demandé quelques modifications, notamment en ce qui concerne les voitures hybrides.

La Chine veut assainir son parc automobile

Avec cette réglementation, la Chine veut continuer sa route vers un avenir plus vert et écologique. Les grandes marques risqueront cependant de lui mettre des bâtons dans les roues.

Ce sont presque tous les grands noms de l’automobile qui sont contre le projet du gouvernement chinois. La preuve, la lettre qui lui a été adressée a été signée par l’American Automotive Policy Council, l’Association des constructeurs européens d’automobiles, la Japan Automobile Manufacturers Association, mais aussi la Korea Automobile Manufacturers Association. Tous demandent la modification de certaines règles.

Ils exigent six modifications en tout. Parmi les plus importantes, ils proposent que la durée de déploiement de la réglementation soit de trois ans et non une année. Les constructeurs demandent également à ce que les sanctions prévues soient rectifiées.

Enfin, ils veulent que les voitures hybrides soient incluses dans le quota.

Une décision qui fait tiquer les constructeurs

Ce nouveau projet chinois entre dans le cadre de son ambition de réduire considérablement la pollution sur son territoire. Pour info, la Chine compte parmi les pays les plus pollués au monde, elle compte plus de 4 000 morts par an à cause de la pollution de l’air. Ainsi en imposant les voitures électriques sur son territoire, le gouvernement espère atteindre plus rapidement les objectifs écologiques qu’il s’est fixés.

La Chine envisage notamment de laisser tomber le charbon au profit des énergies vertes comme l’éolienne et le solaire.

Mots-clés chine

Share this post

Andy

Rédacteur web passionné de NTIC, sportif et à ce que l'on dit, un bon vivant !

  • Sylvain DUBOIS

    La moindre des choses c’est de ne pas faire de fautes dans le titre…

    • En effet, c’est corrigé.

      • Sylvain DUBOIS

        Génial ça faisait un mal aux yeux :-)

        • J’avoue, je devais vraiment être sur les rotules pour laisser passer ça :/