Chine : un lance-flamme de poche pour lutter contre les pervers

En Chine, il est désormais possible d’acheter un lance-flamme de poche pour pouvoir se défendre contre les pervers et contre les délinquants sexuels. Compacte, l’arme peut facilement tenir dans un sac à main et elle est en outre suffisamment puissante pour blesser gravement un agresseur… ou n’importe quelle autre personne.

La Chine a toujours eu un rapport assez particulier avec le sexe et c’est précisément ce qui a poussé le gouvernement à mener une politique répressive envers les contenus pornographiques.

Lance-flammes Chine : image 1

En 2005, il a ainsi choisi de condamner le créateur du plus gros site porno chinois à une peine de prison à vie. A l’époque, les autorités avaient justifié cette décision en déclarant que ces sites encourageaient et favorisaient les agressions sexuelles.

Des lance-flammes de poche pour se protéger des pervers

Depuis, la lutte contre la pornographie s’est accentuée et les forces de police chinoise ont ainsi mené une opération coup de poing en mai dernier contre des vendeurs de casques à réalité virtuelle. Ces derniers ont en effet été accusés d’avoir fourni des vidéos coquines à plusieurs clients et ils ont été immédiatement placés en détention.

Ces mesures n’ont cependant pas mis un terme aux agressions sexuelles. Face à la situation, une entreprise a donc eu l’idée de lancer un produit un peu particulier décrit comme une « arme anti pervers ».

Le produit en question se présente sous la forme d’un tube métallique d’une vingtaine de centimètres muni d’un bouton. Compact et discret, il peut tout à fait trouver sa place dans un sac à main, un sac à dos ou même la poche d’une veste ou d’un pardessus.

L’idée étant évidemment de l’avoir toujours sous la main.

Des flammes pouvant atteindre les cinquante centimètres

Plusieurs modèles sont proposés, mais les produits les plus puissants sont capables de générer une flamme dont la longueur peut atteindre les cinquante centimètres et la température les 1800 °C. Le tout pour une durée maximale d’une demi-heure.

Proposés à moins de cent euros, ils sont d’après leurs fabricants capables de brûler ou même de défigurer un agresseur.

D’après le Beijing Youth Daily, ces lance-flammes de poche sont en vente depuis quelques mois maintenant, mais ils sont devenus très populaires au début de l’été et certaines boutiques parviennent ainsi à écouler plus de trois cents unités chaque mois.

Les forces de police chinoises se disent très inquiètes pour leur part et elles condamnent ainsi fermement l’utilisation de ces lance-flammes de poche… sans pour autant interdire leur vente puisque ces produits sont toujours commercialisés à l’heure actuelle.

Lance-flammes Chine : image 2

Mots-clés chineinsolite