Clicky

Chrome pourrait bientôt intégrer un bloqueur de publicités

Google nous réserve visiblement une ou deux surprises pour les semaines et les mois à venir. Selon le Wall Street Journal, le géant américain aurait en effet l’intention d’intégrer prochainement un bloqueur de publicités à son navigateur phare, Chrome. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce ne serait pas forcément une mauvaise chose pour l’entreprise.

Google, comme chacun le sait, tire la plupart de ses revenus de ses deux programmes publicitaires, adSense et adWords. Ces derniers lui rapportent en effet des centaines de millions de dollars chaque année et ils financent de ce fait la plupart de ses projets.

Bloqueur Chrome

Dans ce contexte, les bloqueurs de publicités représentent un véritable danger pour ses affaires et ses activités.

Google, toujours dépendant de la publicité

Si tous les internautes en installaient un sur leur navigateur, alors Google n’aurait plus les moyens de payer ses salariés, ni même d’assumer le coût de son infrastructure. L’entreprise serait du coup obligée de stopper la plupart de ses activités.

Toutefois, d’après les sources du Wall Street Journal, la firme aurait tout de même l’intention d’intégrer à une des prochaines versions de Chrome un bloqueur de publicités. Mieux, ce dernier pourrait même être activé par défaut dès l’installation du navigateur.

Google serait-il devenu totalement fou, au point de scier lui-même la branche sur laquelle repose toute son entreprise ?

Bien sûr que non. En réalité, ce bloqueur n’aurait pas pour mission de bloquer toutes les publicités, seulement les formats les plus invasifs comme les pop-ups, les vidéos en lecture automatique ou même ces gigantesques annonces visuelles recouvrant tout ou une partie du contenu de certains sites. Les interstitiels seraient également visés par la solution et il est difficile d’être surpris puisque la firme ne les porte pas spécialement dans son cœur.

Un bloqueur de pubs pour éviter l’installation de bloqueurs de pubs

Très rémunérateurs, ces formats se sont beaucoup développés ces dernières années et cela représente un véritable problème pour les internautes… mais également pour Google.

En effet, ce sont souvent ces formats extrêmement invasifs qui poussent les internautes à installer des bloqueurs de publicités sur leur site. Toutefois, ces solutions tierces ne font pas dans la dentelle. Une fois installées sur le navigateur, elles vont en effet bloquer tous les encarts publicitaires. Cela vaut également pour ceux de Google.

Dans ce contexte, en intégrant son propre bloqueur à son navigateur et en l’activant par défaut, l’entreprise pourrait limiter l’installation d’extensions tierces comme le fameux – et très décrié – AdBlock Plus.

En conséquence, un tel bloqueur pourrait avoir un impact positif sur les finances du groupe.

Toutefois, pour l’heure, Google a refusé de commenter la rumeur.

Share this post

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.