Chromebook Flip : l’ordinateur transformiste, par Asus

Asus est décidément très en forme en ce moment. Après avoir levé le voile sur son Chromebit, le constructeur vient ainsi de présenter un nouveau Chromebook au format atypique : le Flip.

Il existe sur le marché pas mal de Chromebooks différents, certes, mais leurs lignes sont finalement très similaires et ils se rapprochent généralement de ces bons vieux ordinateurs portables. Afin de se distinguer de ses concurrents, Asus a cependant cherché à aller un peu plus loin en produisant une machine transformiste pouvant être utilisée de plusieurs façons différentes.

Chromebook Flip

Le Flip se rapproche beaucoup d’un Yoga, pas vrai ?

A la base, le Flip ressemble un peu à un netbook, avec des lignes soignées et une coque faisant la part belle au métal. Le constructeur a voulu faire dans le premium et c’est plutôt une bonne nouvelle pour les consommateurs.

Le Chromebook Flip ne dépasse pas les 900 grammes sur la balance

Même chose pour le poids de la machine puisqu’il n’excèdera pas les 900 grammes sur la balance. On se rapproche donc pas mal du poids d’un MacBook et cela veut aussi dire que la machine sera plus légère que la plupart de ses concurrentes.

Asus a aussi équipé son Chromebook d’une charnière renforcée. L’écran pourra pivoter pour venir se placer derrière le clavier, ce dernier étant alors utilisé comme un simple socle. Il est évidemment difficile de ne pas penser à ce que propose Lenovo sur les Yoga puisque le concept est exactement le même.

Ce n’est pas forcément une mauvaise chose cependant. Surtout pas pour les personnes ne jurant que par Chrome OS.

Tous les détails techniques ne sont pas encore connus mais le Flip serait apparemment pourvu de 4 Go de mémoire vive, de 16 Go de stockage et d’une batterie lui conférant 10 heures d’autonomie. Son écran IPS atteint une diagonale de 10,1 pouces, pour sa part.

Attendu pour ces prochains mois, le Flip sera proposé à partir de 249 dollars. On ne sait pas encore s’il sera possible d’en profiter en Europe.

J’aime bien le concept, en tout cas. Maintenant, ce qui serait vraiment génial, c’est que les constructeurs nous gratifient d’un Chromebook reprenant à son compte le concept de la Surface.