Chromebox, Chrome OS sur un ordinateur fixe

Chrome OS a du mal à convaincre, c’est un fait et cela s’explique certainement par le fait qu’un système d’exploitation qui a besoin d’une connexion internet pour tourner correctement n’a pas vraiment sa place sur un ordinateur portable. Alors bien sûr, certaines des applications disponibles sur la plateforme intègrent un mode hors ligne, c’est magnifique, mais elles se comptent sur les doigts de la main. Et justement, la nouvelle machine mise au point par Samsung règle définitivement ce problème. Pour cause, car la Chromebox n’est pas un ordinateur portable. Non, c’est un mini PC qui se présente sous la forme d’un client léger…

Chromebox, Chrome OS sur un ordinateur fixe

Un client léger dont on ne sait encore rien mais qui sera disponible sur le marché vers cet été et qui devrait être vendu autour de 400 dollars. Plutôt jolie à regarder et offrant des dimensions très compactes, la Chromebox permettra donc d’accéder à tous les services de Google et de profiter, en outre, d’une connectique plutôt complète : HDMI / DisplayPort et 5 ports USB 2.0. Pas mal, donc. Tout l’intérêt de la chose, bien sûr, c’est que la boîte de Samsung restera connectée en permanence (desktop oblige) et on pourra donc profiter de tous les services offerts par Google sans aucun problème. Pour celui, ou celle, qui n’a pas forcément de gros besoins et qui n’a pas envie de devoir mettre les mains sur un système d’exploitation trop complet, cette alternative peut être intéressante. Même chose d’ailleurs en entreprise et sur certains postes, évidemment.

Non, finalement, le seul défaut de la Chromebox, de mon point de vue, c’est son prix. Parce que 400 dollars pour un client léger, c’est quand même cher. Pour quelques centaines d’euros en plus, on peut trouver de très bonnes configurations sur le marché. Dommage parce qu’à 200 ou 250 dollars, cette bécane en aurait sans doute séduit plus d’un.

Via

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.