City Hunter : son adaptation PC-Engine obtient une traduction US officieuse

L’unique jeu vidéo ayant fait de City Hunter son personnage principal, soit le sobrement nommé City Hunter sur PC-Engine, vient de recevoir une traduction officieuse. L’occasion, pour les non-japonophones, de revenir sur ce titre orienté action en saisissant toutes les subtilités, ou presque, du scénario.

Certains mangas ou animes, même si réputés, n’ont pas forcément droit à quantité d’adaptations en jeu vidéo. Dans le cas de Cowboy Bebop par exemple, seuls deux titres sont parus sur PlayStation et PlayStation 2, et aucun d’entre eux n’est arrivé en Occident. Le RPG DS Infinite Space de SEGA, quant à lui bien distribué aux États-Unis et en Europe, reste ce qui se rapproche le plus de l’œuvre de Shin’ichirō Watanabe.

Mais pensez donc aux fans de City Hunter, qui n’auront ainsi eu droit qu’à une seule et unique adaptation, elle aussi confinée à l’archipel nippon. On la doit à Sunsoft. Nommée City Hunter, elle était sortie en mars 1990 sur PC-Engine.

City Hunter sur PC-Engine, pas la seule apparition du détective privé sur consoles

Ce jeu d’action mettait le joueur aux commandes de Ryo Saeba/Nicky Larson, et le détective privé devait traverser quatre tableaux avant de pouvoir aller se coucher, seul ou en galante compagnie. Il était possible de sélectionner l’ordre dans lequel parcourir les trois premiers niveaux, rappelle Siliconera.

Rien d’effrayant pour qui ne maîtrisait pas le japonais, mais une équipe de traducteurs « amateur » qui avait déjà travaillé sur l’adaptation Game Gear de Magic Knight Rayearth s’est attelée à rendre ce City Hunter PC-Engine totalement compréhensible, pour peu que l’on ait été frappé par la domination linguistique américaine. Le résultat est à télécharger ici, et comme nous l’avions indiqué dans le cas de Panorama Cotton sur Mega Drive, vous vous retrouverez avec un patch à appliquer sur une ROM du jeu, légalement obtenue cela va de soi.

On soulignera que si City Hunter sur PC-Engine est effectivement le seul jeu faisait de Ryo Saeba son personnage principal, on compte cependant un autre titre où le détective privé est manipulable. Pas de quoi pavoiser puisqu’il s’agit de Jump Force sorti en février dernier sur PS4, Xbox One et PC.