Clicky

Enfin un client officiel Linux pour Google Drive ?

Les services de stockage dans le cloud sont nombreux de nos jours, mais tous ne se valent pas. Il y a cependant un critère important à prendre en compte lorsqu’on tente de choisir son service préféré : les clients officiels. Par exemple, si vous utilisez Windows, vous serez plus à même de choisir un service qui vous propose de synchroniser certains dossiers à votre nuage, et c’est bien normal.

C’est ainsi que Google ne s’attire pas vraiment les faveurs des utilisateurs de Linux puisque le géant de la recherche ne fournit pas de client officiel pour Drive, contrairement à Dropbox qui, du coup, récupère du monde. Mais cet état de fait pourrait bientôt changer.

Google Drive sur Linux

Les deux captures d’écran que vous pouvez en effet voir ci-dessus montrent clairement un client pour Google Drive tournant sur Ubuntu (on reconnaît Unity). Mais mieux que sortir de nulle part, ces captures proviennent en réalité de l’un des clients officiels de Google Drive.

Il s’agit de la version Mac OS du client, dans sa version 1.18.7821.2489. Avant cette version, ces captures d’écran n’y apparaissaient pas, donc on peut se dire que Google se bouge enfin pour fournir un client Linux pour Drive, et qu’il est même proche de la fin.

Si ce client est une réalité, on ne sait pas encore quand il arrivera. D’ailleurs, ce jour-là risque d’être intéressant : cela suffira-t-il à Google pour récupérer certains utilisateurs de concurrents comme Dropbox ?

Rien n’est moins sûr, puisqu’il faut bien avouer que l’image de Google n’est pas tout à fait rose aux yeux de pas mal de libristes qui préfèrent ainsi des solutions comme ownCloud.

Quoiqu’il en soit, un client officiel Linux pour Google Drive reste une bonne nouvelle et pas mal de monde devrait apprécier quand même.

Via

Mots-clés google drive

Jérémy

Étudiant en maths, Jérémy est un passionné qui touche un peu à tout, et plus particulièrement au développement web et à l'actualité high-tech qu'il partage avec vous sur Machineo et surtout ici-même.