CloudFlare se lance sur le marché des DNS

CloudFlare a annoncé durant le week-end le lancement de son propre DNS, un DNS censé être plus rapide que ceux de Google. Il est accessible à l’adresse 1.1.1.1 et chacun peut en profiter à sa guise.

CloudFlare a ouvert ses portes en 2009, sous l’impulsion de trois amis de longue date, à savoir Matthew Prince, Lee Holloway et Michelle Zatlyn. Installée à San Francisco, en Californie, l’entreprise propose depuis cette date un vaste réseau de distribution de contenu.

WebTorrent Desktop 1

La société s’est rapidement imposée sur le secteur et ses solutions sont actuellement utilisées par des milliers de sites à travers le monde.

CloudFlare lance son propre DNS

CloudFlare ne compte cependant pas se reposer sur ses lauriers et le géant a ainsi attendu le 1er avril pour lever le voile sur un nouveau service, et plus précisément sur son propre DNS.

Sur Internet, chaque site est désigné par une suite de chiffres uniques, aussi connue comme l’adresse IP. Les serveurs DNS sont là pour faire la liaison entre ces numéros et les noms de domaine des sites associés. Lorsque vous tapez l’adresse « fredzone.org » dans votre navigateur, ce dernier interroge donc un serveur DNS pour connaître l’IP du site correspondant à ce nom de domaine.

Les FAI disposent de leurs propres DNS, mais ces derniers ne sont pas toujours des plus réactifs. Les internautes peuvent cependant se diriger vers des DNS tiers lancés par d’autres compagnies. Google en propose, mais il n’est pas le seul et CloudFlare compte ainsi bien se faire un nom sur le secteur avec sa propre solution.

Un DNS rapide, sécurisé et respectueux de la vie privée

L’entreprise a d’ailleurs un avantage certain sur la plupart de ses concurrents puisque son adresse est très facile à retenir : 1.1.1.1.

En outre, si l’on en croit les mesures effectuées par DNSPerf, alors le DNS de CloudFlare serait aussi plus rapide que celui de Google, OpenGNS ou même Quad9 avec une latence de 14,01 ms. Plus intéressant, l’entreprise assure que son service est chiffré de bout en bout, offrant de ce fait une sécurisation accrue par rapport à certains prestataires concurrents.

CloudFlare assure enfin que les données récoltées à l’aide de son service ne seront pas utilisées à des fins commerciales. L’entreprise promet ainsi qu’elles seront toutes supprimées sous 24 heures et utilisées uniquement pour un usage interne.

Mots-clés cloudflareweb