Clicky

Comment démarrer en mode sans échec avec Windows 10

Windows 10 apporte de nombreux changements, mais il hérite aussi de plusieurs particularités propres à Windows 8 et Windows 8.1. Tenez, par exemple, il ne propose de « mode sans échec ». Pas comme sur les systèmes précédents et pas sans bidouiller, en tout cas. Il existe effectivement une solution alternative bien plus complète, et surtout bien plus flexible.

A la base, le « mode sans échec » permet de démarrer le système d’exploitation avec un minimum de fonctions pour corriger les éventuels problèmes empêchant son bon fonctionnement.

Mode sans échec Windows 10

Il est très facile de réactiver le mode sans échec de Windows 10… quand on sait comment faire.

Il est très pratique en cas d’infection, par exemple, puisqu’il empêche les logiciels malveillants de se lancer. Même chose lorsqu’une machine refuse de démarrer à cause d’un problème matériel.

Lancer l’outil de diagnostic

Microsoft a fait l’impasse sur ce mode en travaillant Windows 8 et Windows 8.1.

La firme a effectivement préféré concevoir un outil plus complet et capable de résoudre rapidement la plupart des problèmes rencontrés par un ordinateur.

Il existe deux manières de le lancer :

  1. Si vous avez encore le contrôle de votre système : Démarrez votre machine. Maintenez enfoncée la touche « SHIFT » située à gauche sur le clavier et cliquez dans la foulée sur l’option « Arrêter » puis « Redémarrer ».
  2. Si vous n’avez plus le contrôle de votre ordinateur : Eteignez le. Attendez quelques secondes. Allumez le, en appuyant plusieurs fois sur « SHIFT » + « F8 ». Pensez à croiser les doigts. Ceux de l’autre main.

Si vous avez de la chance, alors un écran bleu apparaîtra à l’écran, avec cinq boutons différents.

Le premier vous permettra de quitter l’assistant comme si de rien n’était, et de démarrer votre Windows 8, votre Windows 8.1 ou votre Windows 10.

Le second va un peu plus loin puisqu’il va vous aider à réparer votre ordinateur en vous appuyant sur un périphérique connecté en USB ou même sur un CD/DVD de réinstallation. Si votre bécane est complètement plantée, et que vous voulez la réinitialiser, c’est l’option qu’il vous faut.

A moins de passer par le troisième bouton, qui va encore plus loin et qui regroupe en son sein une série d’options très utiles. Grâce à elles, vous pourrez réinstaller le système, faire un « reset », lancer une restauration, réparer le démarrage, accéder aux options de l’UEFI ou même exécuter les commandes de votre choix par l’intermédiaire du terminal.

Enfin, avec le dernier bouton, vous pourrez éteindre votre ordinateur.

Si vous avez installé la Technical Preview de Windows 10, vous trouverez aussi dans ce menu une option pour revenir sur l’ancienne build, et donc sur Windows 8.1. La procédure est totalement transparente et elle ne mettra pas en péril vos données.

J’ai d’ailleurs eu l’occasion de la tester sur ma Q704 si vous voulez tout savoir.

Outils diagnostic Windows 10

L’outil de diagnostic de Windows 10. Très complet.

Réactiver le « mode sans échec »

Cet outil est formidable, mais il n’est peut-être pas à votre goût. La bonne nouvelle, c’est que vous n’êtes pas obligés de l’utiliser et vous pouvez très bien réactiver le « mode sans échec » si le coeur vous en dit.

Attention cependant car vous devrez mettre les mains dans le cambouis pour mener à bien l’opération. La réactivation de ce mode ne peut se faire qu’en lignes de commande. Rassurez-vous cependant car vous n’avez pas besoin de maitriser le sujet pour vous en sortir.

Commencez par démarrer votre machine. Pressez ensuite les touches « Windows » et « X » pour ouvrir le menu contextuel du bouton « démarrer ». Si le coeur vous en dit, vous pouvez aussi prendre votre souris, placer son curseur sur le bouton et effectuez un clic droit dans la foulée.

Le résultat sera exactement le même.

Allez ensuite chercher l’option « Invite de commandes (admin) » dans le menu. La console apparaît quelques secondes plus tard. Saisissez simplement la commande suivante, et validez en appuyant sur la touche « entrée » :

bcdedit /set {default} bootmenupolicy legacy

Lorsque c’est fait, le terminal vous indique que la commande s’est bien déroulée. Pour en être sûr, redémarrez votre machine et appuyez rapidement sur la touche « F8 » de son clavier. Les « Advanced Boot Options » devraient apparaître à l’écran, avec toutes les options habituelles.

Y compris le mode sans échec.

Si vous voulez restaurer la configuration initiale du système, tapez simplement la commande suivante dans l’invite de commande :

bcdedit /set {default} bootmenupolicy standard

Et voilà, le tour est joué !

Mots-clés microsoftwindows 10

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.