Web

Comment disparaître de Google

La plupart des blogueurs et des webmestres font tout pour être le plus présent possible sur les moteurs de recherche du moment, Google en tête. Mais parfois, pour diverses raisons, il arrive que l’on souhaite tout le contraire. Et si vous faites partie de ces personnes qui souffrent d’une mauvaise e-réputation et qui souhaiteraient disparaître de Google ou encore de Bing, alors vous serez sans doute très heureux d’apprendre que la CNIL vient tout juste de publier un guide complet pour vous aider dans cette tâche.

Au début, tout allait bien. Les gens vous respectaient et votre nom était même scandé par la foule. On vous invitait dans toutes les soirées parisiennes et vous étiez même devenu un personnage public. Et puis, comme un imbécile, vous avez commencé à envoyer de la publicité déguisée à vos 15.000 followers sur Twitter. Très vite, un internaute s’est rendu compte de la supercherie et a décidé de rendre l’affaire publique. Depuis, vous êtes la risée du web et vous craigniez que votre société en paie les frais. Manque de bol, les moteurs de recherche n’oublient jamais rien.

Bien sûr, pour ceux qui ont les moyens, il est possible de se payer les services d’un spécialiste dont la seule tâche consistera à faire disparaître vos casseroles des résultats des recherches. Bien sûr, tout le monde n’en a pas forcément les moyens et c’est sans doute pour cette raison que la CNIL a décidé de publier un guide complet pour vous aider à disparaître de Google, de Bing et des autres. Une initiative louable, c’est certain, mais on ne peut pas dire que la démarche soit très simple à mettre en place. Autant dire que si vous voulez vraiment faire le ménage dans l’index de vos moteurs de recherche préférés, il vaudra mieux vous montrer très patient.

C’est certain, on ne va pas paraphraser le guide de la CNIL, mais on peut tout-de-même dire qu’il est divisé en deux étapes. Durant la première, vous apprendrez à contacter le webmestre d’un site afin de lui demander de supprimer l’information qui vous déplaît tant. Enfin attention, hein, car il vous faudra bien évidemment motiver votre demande. On pourra d’ailleurs noter qu’un modèle de courrier est disponible à cette adresse. Toutefois, même si vous remplissez avec succès ces démarches, tout n’est pas fini pour autant. Et non, car il faudra en plus vous attaquer à la seconde étape, qui consiste à faire disparaître les informations contenues dans le cache des moteurs. Même que là, c’est encore moins facile et il faudra vous montrer encore plus patient…

Après, en ce qui me concerne, je pense qu’il est inutile de vouloir faire disparaître une erreur ou un échec. C’est aussi de cette manière que l’on apprend, que l’on parvient à se dépasser et que l’on finit par devenir un homme, ou une femme, meilleur. Pensez également qu’il est toujours possible de renverser la vapeur. Si vous commettez une erreur et que vous n’hésitez pas à la reconnaître, à l’assumer et à faire votre méa culpa, vous avez de fortes chances d’échapper à la vindicte populaire. En revanche, si vous adoptez une attitude condescendante et que vous vous cherchez des excuses sans jamais reconnaître votre faute, vous risquez fort d’aggraver votre cas.

Finalement, personne n’est parfait, hein…