Comment espionner le téléphone portable d’une personne

Certains d’entre vous ont peut-être regardé l’émission Zone Interdite hier soir. Une émission intéressante qui traitait, entre autre, de l’espionnage conjugal. Deux hommes avaient en effet installé sur le smartphone de leur femme respective un outil leur permettant de lire leurs SMS, leurs emails et bien d’autres choses encore. Oui et justement, ce que nous allons découvrir plus bas, ce sont deux outils qui vous permettront d’espionner facilement n’importe quelle personne possédant un iPhone, un mobile sous Android, un BlackBerry ou même un téléphone sous Windows Phone 7… Leur nom ? iKeyGuard et Mobile Spy.

Espionner son mari ou sa femme, ce n’est sans doute pas le meilleur moyen de construire un couple solide. Toutefois, il arrive que l’on perde confiance, que l’on craigne le pire et la jalousie fait partie de ces sentiments que nous avons tous éprouvés au moins une fois dans notre vie. Je ne déroge pas à la règle, bien sûr. C’est parfaitement humain, mais ce n’est pas non plus pour cette raison qu’il faut sombrer dans la paranoïa. Après tout, sans la confiance, un couple n’est pas grand chose… Cela dit, il faut noter que les solutions que nous allons évoquées dans cet article ne servent pas qu’à espionner son conjoint. Non, ces outils peuvent aussi être utilisé pour sécuriser votre téléphone en cas de vol.

Avant de commencer il faut savoir que pour espionner une personne possédant un iPhone, il faut avant tout que ce dernier soit jailbreaké. Bon, on s’en doutait un peu mais c’est toujours bien de le préciser. Pour les autres plateformes, en revanche, c’est nettement plus simple et ça aussi on pouvait s’en douter. Dans tous les cas, pour profiter de ces deux outils, il vous suffira tout simplement de les acheter ou de les « trouver » par d’autres moyens.

On commence donc avec iKeyGuard. Cette application se présente sous la forme d’un keylogger dédié uniquement à iOS. Une fois installée sur un iPhone ou un iPod Touch, elle fonctionnera en tâche de fond et restera totalement invisible pour l’utilisateur. Comme n’importe quel outil de ce genre, son fonctionnement est franchement très simple. iKeyGuard enregistrera en effet tout ce que l’utilisateur saisira avec le clavier virtuel de son iDevice. Le méchant espion pourra paramétrer l’adresse mail de son choix dans le programme et recevoir ainsi par mail des logs détaillés et lui permettant de savoir précisément tout ce qui a été tapé sur l’appareil. Notons que cette application coûte la bagatelle de 9,99 $. Et pour savoir si quelqu’un a installé cette application à votre insu, c’est très simple, il suffit de taper « http://localhost:4444″ dans le navigateur web de votre iDevice. Si un log apparaît, alors c’est qu’on vous espionne.

Mobile Spy est une application beaucoup plus complète, c’est certain, mais elle coûte aussi beaucoup plus cher. Pour en profiter à l’année, il faudra débourser un peu plus de 70 euros. En revanche, si vous voulez juste tester l’application pour une période donnée, vous pouvez opter pour un abonnement au trimestre ou au semestre. Ces derniers sont respectivement proposés à 36 euros et 51 euros, des tarifs plutôt raisonnables, surtout lorsqu’on voit les possibilités offertes par le produit. En effet, avec Mobile Spy, vous allez pouvoir savoir tout ce qui se passe sur un mobile. L’outil intègre un grand nombre de modules. On peut ainsi lire tous les SMS ou mails reçus ou envoyés, accéder à la liste détaillée des appels, regarder toutes les photos et vidéos stockées sur l’appareil, connaître l’adresse des sites visités et même le localiser grâce à sa puce GPS. Et ça marche avec n’importe quel mobile : iPhone, BlackBerry, androphones, téléphones sous Windows Phone 7, sous Symbian, etc… Notons pour finir que cette application est totalement invisible.

Bien sûr, ces deux outils ne sont qu’un exemple parmi tant d’autres. Il suffit en effet de balancer une petite recherche sur Google pour se rendre compte que ces solutions ne manquent pas. Oui, mais justement, il faut être très prudent, on trouve ainsi un grand nombre d’arnaques du genre en ligne et il est préférable de bien se renseigner sur un outil avant de mettre la main au porte-feuille. Sans rire, hein, et ça vaut de toute manière pour n’importe quoi.

Crédits Photo

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.