Comment faire une clean install de OS X El Capitan

OS X El Capitan est disponible depuis plusieurs jours maintenant et vous allez sans doute être nombreux à profiter du week-end pour mettre à jour votre MacBook, votre MacBook Air, votre MacBook Pro, votre Mac Mini ou même votre iMac. Formidable, mais pourquoi ne pas profiter de l’occasion pour repartir de zéro, avec une « clean install » ?

A la base, il n’est pas nécessaire d’avoir un diplôme d’ingénieur en poche pour lancer l’installation de OS X El Capitan. En réalité, il suffit de se rendre sur le Mac App Store et de cliquer sur un simple bouton.

Clean Install OS X El Capitan

Pourquoi ne pas profiter de l’arrivée de OS X El Capitan pour faire une petite « clean install » ?

Le logiciel téléchargera alors les fichiers nécessaires et il lancera dans la foulée l’installation du système. La procédure est totalement automatisée et elle ne dure pas très longtemps.

Plutôt simple, non ? Certes mais cette méthode n’est pas forcément la meilleure. Si vous mettez à jour votre Mac, alors El Capitan ne touchera pas à vos applications ni même à votre configuration. En gros, si votre machine déconnait avant, elle continuera à planter.

Par conséquent, il peut être judicieux de procéder à une installation propre, en repartant de zéro.

Préparer le terrain

La première chose à faire, c’est de vérifier si votre Mac est compatible avec OS X El Capitan. La bonne nouvelle, c’est que la liste complète se trouve dans cet article.

Il suffit de suivre le lien pour savoir si votre machine peut faire tourner la bête.

Ensuite, vous devrez sauvegarder tous vos fichiers et tous vos documents. Comment ? Chacun verra midi à sa porte. En ce qui me concerne, mes données sont synchronisées en permanence avec Dropbox et elles sont aussi copiées à intervalles réguliers sur mon NAS.

Je n’utilise plus Time Machine depuis longtemps, ni aucun logiciel de ce type.

Après, si vous n’avez pas envie de tout faire à la main, ou si vous voulez automatiser le machin, vous pouvez aussi vous diriger vers des solutions comme Carbon Copy Cloner. La dernière version (4.0) est compatible avec El Capitan d’ailleurs.

Si vos données sont à l’abri, alors vous pouvez passer à l’étape suivante et créer une clé d’installation pour le système. Attention cependant car cela veut aussi dire que vous allez devoir le télécharger sur votre machine, sans l’installer.

Là encore, le mieux c’est sans doute de vous reporter au tutoriel publié en fin de semaine. Tiens, puisque vous en êtes là, vous pouvez aussi cliquer ici pour vérifier si vos applications sont bien compatibles avec la mise à jour.

Parce que bon, ce serait quand même dommage de perdre vos progiciels préférés, non ?

Pour résumer, voici ce que vous devez faire avant de vous lancer :

  1. Vérifier si votre Mac est compatible avec El Capitan.
  2. Vérifier si vos applications sont compatibles avec El Capitan.
  3. Sauvegarder tous vos fichiers.
  4. Créer une clé d’installation pour El Capitan.

Lancer la « clean instal » de OS X El Capitan

Tout est prêt ? Le moment est venu de passer aux choses sérieuses et donc à l’installation de OS X El Capitan. Rassurez-vous cependant car le pire est derrière vous.

Commencez par éteindre votre Mac et par débrancher tous vos périphériques USB. Connectez ensuite votre clé d’installation sur votre bécane.

Attention, car il est préférable de ne pas passer ni par une rallonge ni par un réplicateur de ports. Le mieux, c’est d’aller directement à la source et de brancher votre clé sur un port de votre ordinateur.

Là, il va falloir avoir des réflexes car vous allez devoir allumer votre Mac et appuyer tout de suite sur la touche « options », qui se trouve à gauche de la barre d’espace. Si vous avez de la chance, alors votre ordinateur vous demandera sur quel disque vous voulez démarrer.

Sélectionnez simplement votre clé d’installation et appuyez sur la touche « entrée » de votre clavier.

La machine va alors afficher une nouvelle fenêtre baptisée OS X Utilities. Elle comprend plusieurs options. C’est la dernière qui vous intéresse puisqu’elle va vous permettre de supprimer la partition de votre disque et toutes les données associées.

Comment ? Sélectionnez l’option et validez l’opération en appuyant sur la touche habituelle. L’outil va vous renvoyer vers une nouvelle fenêtre. Il faudra aller chercher votre disque et cliquer dans la foulée sur le bouton permettant de l’effacer. L’opération est assez rapide.

Revenez ensuite en arrière et sélectionnez l’option « Install OS X ». Il ne vous restera plus qu’à aller chercher votre disque dur principal et l’assistant s’occupera de tout à votre place.

Pour résumer, en quelques étapes :

  1. Eteignez votre Mac et débranchez tous vos périphériques.
  2. Branchez la clé d’installation sur un port de la machine.
  3. Allumez le Mac et appuyez sur la touche « Option ».
  4. Attendez quelques secondes.
  5. Lancez le Disk Utility et supprimer votre partition principale.
  6. Attendez quelques secondes.
  7. Revenez en arrière.
  8. Lancez l’outil nommé « Install OS X ».
  9. Sélectionnez votre disque dur.
  10. Validez.
  11. Suivez les étapes qui s’affichent à l’écran.

Et après ?

L’opération peut prendre pas mal de temps sur les configurations les moins robustes et il faudra mieux prévoir une ou deux heures devant vous histoire d’être tranquille.

Une fois l’installation terminée, OS X El Capitan vous souhaitera la bienvenue et il vous demandera ensuite de répondre à quelques questions. Là, vous pourrez configurer votre compte Apple ou même connecter votre machine à votre routeur WiFi.

Ces étapes ne sont pas compliquées et il suffit de bien lire ce que vous avez à l’écran. Normalement, vous devriez vous en sortir sans trop de problème.

MAJ : Si vous n’avez pas envie de vous prendre la tête, vous pouvez aussi installer OS X El Capitan et remettre à zéro le système en vous appuyant sur la procédure spécialement mise en place par Apple. Merci à Raphaël pour le rappel.