Comment suivre les déplacements de l’ISS à la trace ?

L’ISS se déplace constamment au-dessus de nos têtes, dans l’orbite de notre belle planète. Elle ne reste donc jamais très longtemps au même endroit, mais il est tout à fait possible de la suivre à la trace en s’appuyant sur certains services ou même sur des applications mobiles spécialement développées pour l’occasion.

La NASA a commencé à travailler sur un projet de station spatiale au début des années 60. L’agence américaine avait d’ailleurs de grandes ambitions à l’époque, car elle envisageait de mettre sur pied une base capable d’accueillir un équipage de dix ou vingt personnes.

Suivre ISS

Envie de suivre l’ISS ? Il y a une application pour ça !

Le projet a commencé à prendre un peu plus de corps en 1966, mais la NASA a dû faire face à d’importantes restrictions budgétaires à la même période.

L’ISS a connu des débuts difficiles

Elle a tout de même réussi à mettre en orbite une première station spatiale, Skylab. Trop limitée, l’agence a cependant décidé de ne pas poursuivre son développement et elle l’a ainsi laissé mourir paisiblement à la fin des années 70. Attirée par l’attraction terrestre, elle a en effet été détruite lors de son entrée dans notre atmosphère.

L’URSS a alors commencé à s’intéresser elle aussi au sujet et à travailler sur un projet équivalent avec la station Mir. En pleine Guerre Froide, Reagan a donc demandé à la NASA d’en faire autant en lui débloquer des fonds substantiels au passage.

Afin de pouvoir construire l’ISS, l’agence américaine a choisi d’ouvrir le projet aux autres nations, mais il a fallu attendre les années 90 pour que le projet ne décolle, et pour que la Russie le rejoigne. La construction de la station a donc été amorcée en 1998 et elle est toujours en cours.

La station spatiale internationale est à l’heure actuelle le plus gros objet artificiel placé dans l’orbite de notre planète. Elle s’étire ainsi sur 110 mètres en longueur, sur 74 mètres en largeur et sur 30 mètres en hauteur, avec une masse de 400 tonnes à la clé. Composée d’une quinzaine de modules pressurisés, elle navigue à une altitude comprise entre 330 et 420 kilomètres et elle n’a besoin que d’une heure et demie pour faire le tour de notre planète.

Des services et des applications pour suivre l’ISS

Afin que nous puissions la suivre, la NASA a mis en place un site spécial intitulé Spot the Station. En s’appuyant sur ses fonctions, il est possible de recevoir une alerte lorsque la station passe au-dessus de nos têtes et il suffit en plus de saisir notre adresse pour connaître le meilleur moment pour l’observer.

Certains d’entre vous le savent sans doute, mais l’ISS a pris l’habitude de diffuser pas mal de contenus en direct. Ils sont tous accessibles par le biais d’un flux sur UStream, un flux disponible à cette adresse.

En parallèle, il est aussi possible de passer par une application mobile, comme ISS Finder sur iOS ou encore ISS Detector sur Android. Ces deux applications proposent un peu les mêmes services et elles ont en plus la bonne idée d’intégrer un système d’alertes afin que nous puissions être tenus au courant de l’approche de la station.

Mots-clés espaceinsoliteiss