Comment survivre à l’apocalypse dans une grande ville ?

L’Apocalypse a toujours fasciné l’humanité et les rumeurs de fin du monde reviennent ainsi fréquemment sur le tapis. Ces derniers temps, plusieurs personnes ont tiré la sonnette d’alarme et les récentes catastrophes naturelles ainsi que le climat politique tendu entre les États-Unis, la Russie et la Corée du Nord n’ont évidemment pas amélioré la situation.

Ces événements ont poussé de nombreuses personnes à réfléchir à la potentialité d’une catastrophe d’ampleur mondiale et aux différents moyens d’y survivre.

Apocalypse

Pour les habitants de la campagne, il serait assez facile de se diriger et d’accéder aux bunkers remplis de réserve d’eau et de nourriture en conserve. En revanche, si un tel événement devait se produire, les habitants des villes n’auraient pas l’occasion de s’en sortir aussi facilement.

L’Apocalypse, un sujet toujours très à la mode

Comment rapidement sortir de la ville surtout si vous n’avez même pas votre propre voiture ? Si tout le monde décidait de s’en aller en même temps, la circulation ne vous permettrait pas de sortir de la ville avant de nombreuses heures.

Rassurez-vous, il n’y a aucun scénario assez réaliste pour exiger l’évacuation soudaine d’une ville entière. Une attaque nucléaire surgirait trop vite pour donner à qui que ce soit le temps de fuir et la plupart des catastrophes naturelles n’exigent aucune évacuation soudaine.

John Renne, le directeur du Centre des solutions urbaines et environnementales de la Florida Atlantic University s’est penché sur cette délicate question et il a ainsi déclaré :

« La panique conduit les gens à vouloir évacuer, mais ce n’est pas nécessairement la meilleure chose à faire. »

Quelques conseils utiles

Il est important de bien se préparer pour une éventuelle catastrophe. Il faut donc commencer par réfléchir à la situation puisque dans certains cas, comme pour une attaque chimique, par exemple, il est préférable de s’abriter à l’intérieur d’un espace clos plutôt que d’essayer de fuir en dehors de la ville.

Un minimum de préparation s’impose. Il est donc préférable de commencer par stocker des réserves d’eau et de la nourriture non périssable pour trois ou quatre jours le temps de voir venir. Prévoyez une lampe de poche, des piles, des médicaments, une trousse de premiers soins et un chargeur solaire pour votre smartphone afin que vous puissiez rester en contact avec les secouristes et/ou les forces d’intervention.

Observez également votre environnement et pensez au chemin le plus rapide pour évacuer en cas de catastrophe. Pour éviter d’être pris au dépourvu, le chercheur recommande également d’écouter les alertes d’urgence des stations d’informations locales et de surveiller les médias sociaux pour être tenu au courant des opérations menées par les pouvoirs publics.

Plus étonnant, il recommande également de… se détendre. Bien que cela ne soit pas facile à faire lorsque l’apocalypse vient sonner à notre porte, l’expert estime en effet qu’il est indispensable de tout faire pour garder son calme afin d’être en mesure de prendre les bonnes décisions au bon moment.

Mots-clés apocalypseinsolite