Google+ lance ses communautés

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, Google+ semble profiter d’une communauté assez forte et c’est précisément pour la contenter que Google a levé le voile sur une nouvelle fonctionnalité qui risque de faire frémir certains d’entre vous : les communautés. Une amélioration notable, très sympathique et qui risque d’être très utiles aux nouveaux arrivants puisqu’elle leur permettra de trouver facilement des membres partageant les mêmes centres d’intérêt sans pour autant les connaître. Un module de recommandation, donc, et qui devrait permettre à Google+ de toucher un public encore un peu plus large.

Le principe des communautés instauré par Google+ se rapproche finalement pas mal des groupes Facebook. Tout comme avec ces derniers, il suffira effectivement de lancer une recherche pour trouver une liste de communautés dédiées à certains thèmes bien définis. Des thèmes qui pourront toucher à l’art, à la mode, aux nouvelles technologies ou même aux lapins nains du Brésil.

Google+ lance ses communautés

Pas mal, mais le mieux reste à venir puisque ces communautés pourront être ouvertes… ou fermées. Dans le premier cas, n’importe qui aura la possibilité de les rejoindre pour commencer à échanger avec les autres utilisateurs. Dans le second cas, il faudra nécessairement avoir une invitation en poche pour pouvoir y accéder. Bien, et ce n’est pas tout puisque ces communautés tireront pleinement partie des cercles du réseau. Chaque utilisateur pourra donc partager du contenu avec les personnes de son choix.

Sur le papier, c’est évidemment très prometteur, mais on peut tout-de-même préciser que cette fonctionnalité n’est pas encore active et il faudra donc attendre encore quelques jours, ou quelques semaines, avant de pouvoir en profiter à la maison. En attendant, vous allez quand même pouvoir vous en faire une idée avec la vidéo qui suit.

Puisqu’on parle de Google+, j’aimerais savoir si cela pourrait intéresser certains d’entre vous de se monter des petits Hangouts improvisés. J’avais effectivement pensé à en faire un pour LeWeb’12 et pour qu’on puisse en parler ensemble alors ce serait super chouette de me dire si vous êtes chaud bouillant ou si vous n’en avez rien à faire.



Via

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.