Facebook pense enfin à la confidentialité de nos publications

Facebook et la confidentialité des données, ce n’est pas vraiment ça. C’est même très compliqué et la firme s’est ainsi faite épinglée plusieurs fois par les autorités compétences. Depuis quelques temps, elle a donc décidé de donner un nouvel élan à son service en apportant pas mal de modifications à son fonctionnement, et à la manière dont sont partagées nos informations personnelles. La dernière mise à jour en date s’attaque même à nos publications.

Comme nombre d’entre vous le savent sans doute, à la base, toutes les publications publiées sur Facebook sont accessibles publiquement. N’importe quelle personne peut donc les lire, ce qui peut finalement très vite se retourner contre nous.

Nouveauté Facebook

Du nouveau pour les publications sur Facebook.

Bien sûr, il suffit de faire un petit tour dans les options de confidentialité de la plateforme pour corriger le tir et pour repartir sur des bases plus saines. Ceci étant, l’internaute lambda ne connaît pas forcément leur existence, et il n’a pas toujours le réflexe d’aller fouiner dans les paramètres de la plateforme.

C’est précisément ce qui a poussé le géant des réseaux sociaux à procéder à quelques changements. Désormais, les publications des nouveaux utilisateurs ne seront partagées par défaut qu’avec leurs amis, et seulement leurs amis.

Autrement dit, personne ne pourra les lire, à par eux.

Alors c’est vrai, cette modification arrive un peu tardivement et il aurait peut-être fallu la mettre en place dès le début pour éviter nombre de dérives. Ceci étant, et comme le dit le célèbre adage, mieux vaut tard que jamais.

En outre, sachez que Facebook est également en train de déployer un autre outil sur nos comptes, un outil visant à améliorer notre sécurité en lançant automatiquement des analyses à chaque connexion. L’idée étant évidemment de nous prémunir des virus, des malwares et de toutes ces saloperies qui trainent sur la toile. Si vous voulez en savoir un peu plus sur le sujet, je vous recommande la lecture de l’article publié par mes soins sur Presse-Citron.

Via

Mots-clés facebookweb