Considéré irréparable, l’Essential Phone se fait matraquer par iFixit

iFixit. Voilà un nom qui va probablement commencer à faire frémir les grandes firmes de la tech. Ce site américain, spécialisé dans le démontage et la réparation d’appareils électroniques, s’est fait connaître au fil des années pour ses tests de « réparabilité ». Des tests réalisés sans concession ni complaisance, qui permettent notamment d’en savoir plus sur la qualité de conception et d’assemblage des terminaux que l’on achète, ainsi que sur leur capacité ou non à être réparés facilement.

Mais si nous parlons de nouveau d’iFixit aujourd’hui c’est tout simplement parce que le site a encore frappé, en s’attaquant cette semaine à l’Essential Phone, le nouveau projet d’Andy Rubin (père fondateur d’Android). Et le moins que l’on puisse dire c’est que le site n’y est – une fois de plus – pas allé de main morte.

essentialphone-ifixit

Le site américain iFixit, spécialisé dans le démontage et la réparation d’appareils électroniques, vient d’attribuer la note de 1/10 à l’Essential Phone…

Il faut dire que l’Essential Phone a donné du fil à retordre à l’équipe en charge de son démontage. Ce dernier s’est révélé particulièrement coriace, à tel point que les grands moyens ont dus être employés… au détriment de son superbe écran bord à bord, qui a définitivement fait don de sa dalle à la science.

Un potentiel de réparabilité qui touche le fond. Et une note fatalement très basse.

Disponible depuis quelques semaines en Amérique du Nord, l’Essential Phone est donc passé entre les mains des experts d’iFixit. Après avoir passé un sale quart d’heure, le verdict est tombé et le smartphone a écopé d’un douloureux 1/10 en degré de réparabilité.

La faute à plusieurs problèmes pointés du doigt au cours du test, dont notamment de sérieux soucis avec l’écran. Pour accéder aux composants internes du terminal, ce dernier devait (comme c’est souvent le cas) être retiré, mais s’est avéré un peu trop bien collé. Pour parvenir à le détacher du châssis, l’équipe du site a donc dû le geler et forcer le passage. Un procédé qui n’a pas manqué de briser la dalle LCD.

Au-delà de la difficulté éprouvée pour retirer l’écran et accéder aux composants, iFixit a également pointé du doigt le fait que le port USB type C de l’Essential Phone est soudé à la carte mère (ce qui implique le changement de ce duo en cas de panne).

Même démarche pour l’appareil photo de façade, qui se trouve totalement solidaire de l’écouteur.