FCC : la consultation publique sur la neutralité du net a pris fin

La consultation publique concernant la neutralité d’Internet va bientôt prendre fin. Sa date de clôture est prévue pour la fin de ce mois d’août. Des millions d’avis des internautes ont été postés, mais de grands doutes résident sur le fait que le modérateur en chef des télécommunications en tienne réellement compte. Il était hostile à cette consultation.

Désormais, les Américains ne disposent plus que de très peu de temps pour commenter la proposition de la neutralité du net aux États-Unis. La FCC, la Commission Fédérale des Télécoms US, avait posé la date limite du 30 août 2017 aux Américains pour dire ce qu’ils en pensent.

FCC neutralité

Le site de la FCC a ainsi enregistré des contributions dépassant les vingt-et-un millions depuis la date d’ouverture de cette consultation publique en fin avril.

Presque vingt-deux millions de commentaires

À la date de clôture, le nombre de contributions pourrait dépasser les vingt-deux millions. Plus l’heure fatidique approche, plus les mobilisations de dernière minute se multiplient. Cela dit,  certains individus se posent la question de savoir si cette consultation est légitime.

Cette question trouve son sens dans le fait que rien ne garantit l’honnêteté de tous les commentaires postés. D’ailleurs, une grande quantité d’entre eux, après vérification, émanait de bots ou encore d’individus ayant usurpé l’identité d’autres personnes. Certains volent même l’identité de défunts.

Des avis très mitigés

Néanmoins, comme le dirigeant de la FCC n’œuvre pas en faveur de la neutralité du net, The Verge indique qu’il est fort probable qu’il ne tienne même pas compte de tous les commentaires postés. La majorité de ces derniers n’étant que des réactions à chaud ou ne justifient d’aucun argument valable.

Le patron de la FCC ne va ainsi accorder de la valeur qu’aux commentaires bien écrits et bien structurés.  Toutefois, ce sera par rapport aux résultats des commentaires que la commission pensera ses prochaines actions. Sachant qu’au sein même de la FCC, les avis ne suivent pas tous celui du dirigeant, on peut émettre l’hypothèse que d’autres journées d’action, comme celle du 12 juillet, pourront encore être organisées.

À la suite de cette consultation publique se tiendra un vote final à la fin duquel on saura si la révision de la décision du modérateur des télécoms de 2015 se fera ou pas.

Mots-clés fcc