Conway’s Game of Life, un nouvel « easter egg » pour Google

Les ingénieurs de Google sont de vrais petits plaisantins qui adorent passer leur temps à cacher des « easter eggs » dans tous leurs produits. Le moteur de recherche ne fait pas exception à la règle et on se souviendra ainsi de Zerg Rush, le dernier en date. Oui, et bien figurez-vous que ces petits coquins viennent tout juste de nous en pondre un nouveau : « Conway’s Game of Life ». Un « easter egg » qui, comme son nom l’indique si bien, va tout simplement vous permettre de simuler la vie directement dans votre navigateur. Forcément, dit comme ça, c’est un peu compliqué à comprendre mais vous allez voir qu’il n’en est rien. Toutes les explications dans la suite, évidemment.

Conway's Game of Life, un nouvel "easter egg" pour Google

« Conway’s Game of Life » ou, en bon français, « le jeu de la vie de Conway », s’impose comme un « easter egg » assez intéressant et qui devrait plaire à tous les férus de mathématiques. En effet, par l’intermédiaire de ce dernier, Google a décidé de rendre hommage à John Horton Conway qui a inventé dans les années 70 un automate cellulaire permettant de reproduire la notion même de vie. Forcément, ce n’est pas facile à expliquer, surtout quand on n’a pas la bosse des maths (ce qui est justement mon cas) mais sachez juste que vous pourrez trouver sur la Wikipédia une page vraiment complète et qui vous permettra d’y voir un peu plus clair.

Intéressons-nous plutôt à cet « easter egg », donc. En saisissant l’expression située un peu plus haut dans le moteur de recherche, c’est une nouvelle zone qui va apparaître dans la barre latérale de droite, une zone constituée de plusieurs cellules évoluant, se reproduisant et se déplaçant à travers toute la page. On trouve d’ailleurs dans une petite boite un certain nombre de contrôles qui vont vous permettre de stopper l’opération, de la relancer ou même de jouer l’animation en plein écran. Contrairement à Zerg Rush, ce nouveau truc n’est donc pas un jeu mais il n’en reste pas moins très marrant à regarder et il ne manquera sans doute pas d’impressionner tous vos collègues dès lundi matin.

Via



Frédéric Pereira est l'auteur de cet article

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • Motorola X Phone

    X Phone, bientôt un nouveau smartphone par Google et Motorola

    Si l’on en croit le Wall Street Journal, alors Google et Motorola seraient actuellement en train de travailler de concert pour élaborer un tout nouveau smartphone capable de rivaliser avec l’iPhone 5, le Galaxy S3 ou même le Note 2. Pour le moment, bien sûr, on ne sait pas grand chose de ce dernier, si ce n’est qu’il est désigné par les deux firmes sous le nom de code « X Phone ». Et ce dont on est sûr, ou presque, c’est qu’il ne fera partie ni de la famille des Droid, ni de celle des Nexus….

  • Facebook teste une nouvelle page d'accueil

    Facebook teste une nouvelle page d’accueil

    Il faut bien l’avouer, à l’heure actuelle, la page d’accueil de Facebook n’est pas très séduisante. Non, elle est même un peu déprimante, en fait. Bien sûr, cela n’a pas empêché le réseau social de dépasser le milliard d’utilisateurs actifs, mais les pontes de la firme américaine ont quand même décidé de faire quelque chose et c’est ainsi que nous venons tout juste d’apprendre grâce à Techcrunch que Facebook était en train de tester une nouvelle page d’accueil. Une page déclinée en deux versions et que vous allez bien évidemment pouvoir découvrir un peu plus…

  • Seesmic licencie plus de la moitié de ses effectifs

    Seesmic licencie plus de la moitié de ses effectifs

    Coup dur pour Seesmic et, par extension, pour Loic Le Meur. La start-up californienne spécialisée dans les réseaux sociaux et dans le e-marketing va effectivement licencier plus de la moitié de ses effectifs. Et ce malgré une levée de fonds de 4 millions de dollars l’année dernière. Sur les 33 employés de la société, ce sont donc 18 personnes qui vont être mises à la porte. Une décision qui a du être très difficile et qui n’augure rien de bon pour l’avenir. Mais qu’on ne s’y trompe pas, car tout n’est pas perdu pour autant….


  • Articles Populaires -

  • Les Bons Plans -

  • Articles au hasard -