Clicky

CoolPisces : des anneaux lumineux pour pêcher le bon poisson

Daniel Watson, un jeune ingénieur britannique, a inventé des anneaux lumineux destinés à aider les pêcheurs à capturer les bons poissons. Baptisés CoolPisces, ces gadgets se présentent sous la forme de disques en plastique qui émettent une lumière spécifique en fonction de l’espèce de poissons que l’on souhaite pêcher. Il est donc possible de programmer les caractéristiques de la lumière émise.

Les CoolPisces ont été développés au sein de la start-up SafetyNet en collaboration avec des pêcheurs professionnels. Les disques intègrent des LEDs et une carte électronique. L’ensemble est capable de produire une lumière particulière pour chaque espèce de poissons. Selon les explications du jeune inventeur, « tout compte, la longueur d’onde, la luminosité, le clignotement, la couleur »

Parasite Poisson

L’invention a été sélectionnée par la Technology Review du MIT pour le titre d’innovateur européen de moins de 35 ans. Les premiers modèles (une centaine) seront lancés en novembre.

Pêcher les poissons avec la lumière

Pendant une formation en conception de produits à Glasgow, Daniel Watson a découvert qu’il est possible de pêcher des poissons grâce à la lumière qui permet de les « attirer » vers les filets. Le gros avantage de cette technique, c’est qu’en fonction des caractéristiques du rayonnement lumineux émis, il est possible de n’attirer qu’une seule espèce de poissons en particulier. Exemple : en émettant une lumière verte, l’anneau va permettre de n’attirer que des poissons-chandelles.

L’utilisation de ces dispositifs va ainsi permettre d’éviter les « prises accessoires » qui consistent à capturer accidentellement dans ses filets les mauvais poissons, ou pire des espèces protégées.

Pour Daniel Watson « Ce projet est très excitant d’un côté, car il fournit un levier de contrôle sur ce qui est pêché, mais d’un l’autre côté, il implique un énorme travail pour comprendre quelle variable correspond à quelle espèce de poisson. » SafetyNet travaille actuellement sur une base de données qui classe toutes les variations spécifiques de lumière pour chaque espèce de poissons.

Collaboration avec des pros de la pêche

Pour mener à bien les recherches et le développement des anneaux, Daniel Watson et les ingénieurs de SafetyNet ont travaillé avec tout un équipage de pêcheurs professionnels. Aucun des trois ingénieurs sur le projet ne s’y connait en pêche. Les connaissances et le savoir-faire d’experts sont indispensables pour développer et programmer des CoolPisces.

Des tests ont été menés dans la Mer du Nord, mais aussi au large de l’Oregon. Dans les deux cas, les résultats ont été très « encourageants » selon Daniel Watson, car les prises accessoires ont respectivement baissé de 66 % et 90 %.

Mots-clés animauxinsolite

Andy

Passionné de NTIC, sportif et à ce que l'on dit, un bon vivant !