Clicky

Samsung Galaxy S5 : où l’on reparle d’une coque métallique

Samsung aime le plastique, tout le monde le sait et c’est d’ailleurs l’un des plus gros reproches que lui font les mobinautes. Le constructeur sud-coréen aurait apparemment décidé d’écouter les critiques et il se serait rapproché depuis quelques jours d’une société taïwanaise du nom de Catcher, une société spécialisée dans la fabrication de coques métalliques. Elle n’est pas très connue du grand public, mais c’est elle qui a conçu la coque du HTC One ou encore celle de l’iPad. De solides références auxquelles ne serait pas insensible Samsung. Et il est évidemment très difficile de ne pas penser au Galaxy S5 qui pourrait être l’un des premiers smartphones de Samsung à jouer la carte du métal.

La prudence est évidemment de mise mais Samsung n’aurait rien fait d’autre que de préparer le terrain pour le moment. La production de ces coques ne devrait ainsi pas être lancée avant le début de l’année prochaine, soit quelques mois avant le supposé lancement du Galaxy S5, lancement qui devrait avoir lieu entre le mois de mars et le mois d’avril si son constructeur respecte toujours le même planning.

Métal Samsung Galaxy S5

Le plastique sur les Galaxy S, ce sera peut-être bientôt de l’histoire ancienne.

En outre, ce ne sont pas moins de plusieurs dizaines de millions d’unités qui auraient été pré-commandées par Samsung. Entre 10 et 30 millions, pour être exact. Un chiffre très impressionnant. Généralement, quand les constructeur commandent de tels volumes, c’est pour leurs terminaux les plus populaires. Là encore, il est donc très difficile de ne pas penser au Galaxy S5.

Pour le moment, on ne sait pas encore ce que proposera le S5, mais Samsung a récemment annoncé qu’il travaillait depuis quelques temps sur une toute nouvelle puce 64-bits. Aussi étrange que cela puisse paraître, cette annonce a eu lieu quelques jours après le lancement de l’iPhone 5S qui est le tout premier smartphone de notre histoire à proposer cette particularité. Remarquez, sachant que ce serait Samsung qui aurait conçu la puce A7 (qui anime le 5S), cela n’a rien de très étonnant non plus.

Il reste juste à espérer que Samsung parvienne à en produire suffisamment pour équiper tous ses Galaxy S5.

Via