Clicky

Cortica, l’entreprise qui veut prédire les crimes avec une IA

L’Inde devrait bientôt accueillir une IA capable de contrecarrer les activités illégales, en identifiant les criminels avant qu’ils agissent.

Le but de ce système de surveillance CCTV, qui rappelle étrangement le film Minority Report de Steven Spielberg, sorti en 2002 avec Tom Cruise, sera de prévenir les infractions telles que les agressions sexuelles en examinant le langage corporel des gens pour prédire ce qu’ils sont sur le point de faire.

Une IA, style Minority Report, pour prédire les crimes

Une société israélienne de recherche sur la sécurité et l’IA utilisera bientôt l’intelligence artificielle pour analyser les téraoctets de données récoltées par les caméras de vidéosurveillance dans les zones publiques en Inde. Le partenariat a été formé entre la société Cortica, basée à Tel Aviv, et la société Best Group en Inde, selon Digital Trends. Cortica analysera les « anomalies comportementales » afin de déterminer si quelqu’un est sur le point de commettre un crime.

La technologie surveillera les individus en recherchant de petits gestes qui pourraient signifier qu’ils sont sur le point de faire quelque chose d’illégal. La co-fondatrice et directrice de l’exploitation de Cortica, Karina Odinaev, a déclaré que la technologie pourrait identifier les mouvements souvent négligés par les équipes de sécurité, rendant potentiellement les villes plus sûres.

Comment ça marche ?

Comme les humains, cette technologie a besoin de voir quelque chose plusieurs fois avant d’apprendre à reconnaître ses principaux signes avant-coureurs. Si le système fait une erreur, les programmeurs peuvent trouver quel fichier est responsable de l’erreur et le ré-enseigner. La technologie pourrait être utilisée pour différents types de surveillance et pourrait également surveiller le comportement des passants à l’aide de vidéos obtenues à partir de drones et de satellites.

Cortica explique que par exemple, dans les taxis autonomes, le système pourrait détecter si quelqu’un est sur le point d’agresser une autre personne. Dans les foules, il pourrait également surveiller et détecter quand une situation pourrait devenir dangereuse.

Un système similaire déjà utilisé en Chine

La Chine utilise déjà une technologie de vidéosurveillance avec reconnaissance faciale similaire. La technologie de la société SenseTime, qui travaille en partenariat avec Honda sur la recherche automatisée de véhicules, est utilisée à travers le pays. La technologie, basée à Hong Kong, permet d’identifier avec précision une personne filmée sur des caméras de surveillance à des fins criminelles et policières. Elle surveille les personnes sur les listes noires du gouvernement, particulièrement pendant les festivals et d’autres événements publics, et aussi dans les aéroports. Ce qui rappelle un autre film, L’Œil du mal de D.J. Caruso avec Shia LaBeouf !

Mots-clés cortica