Voici le courrier d’avertissement officiel de la Hadopi

Rassurez-vous, votre humble serviteur n’est pas victime de son succès, ce message ne m’était aucunement adressé. Non, en réalité c’est la Haute Autorité qui a divulgué le contenu de son mail d’avertissement. Juste histoire de couper l’herbe sous le pied à tous ceux qui ont pensé profiter de la situation en lançant une grande campagne de phishing. Et le moindre que l’on puisse dire, c’est que le dispositif Hadopi joue clairement la carte pédagogique.

On apprend ainsi que nous devons tous protéger nos artistes sous peine de voir la culture disparaître de l’hexagone. En ce qui me concerne, j’aurais plutôt cité les maisons de disques et autres lobbies du milieu plutôt que nos chers artistes, mais peu importe. Ce qui est vraiment chouette, avec ce message, c’est que la Haute Autorité fait tout pour assurer ses arrières. Preuve en est, à chaque fois que l’adresse du site est mentionnée, c’est de la forme suivante : « www[.]hadopi[.]fr ». Là, c’est sûr, les attaques DDOS ne pourront pas aboutir. Intégrer un firewall à un courrier électronique, c’est franchement une excellente idée.

Et pour le reste, et bien tout est dans le courrier…

Bon aller, je vire Sarbacane.

Le courrier d’avertissement officiel de la Hadopi (Source : Hadopi)

Via (Crédits Photo)

Mots-clés hadopipolitiqueweb