Créer des jeux de rôle textuels avec Playfic… et jouer aussi !

Aucun jeu en 3D ne peut rivaliser avec l’imagination d’un doux rêveur. Okay, les éditeurs proposent désormais des titres qui poutrent bien comme il faut avec des effets dignes des studios hollywoodiens, mais il n’empêche que l’esprit humain n’a aucune limite, lui, ce qui n’est bien évidemment pas le cas de nos ordinateurs. Et justement, les amis, si vous êtes nostalgiques de ces vieux jeux de rôle textuels qui ont bercé une grande partie de notre enfance, alors Playfic risque de vous intéresser car ce chouette service web va tout simplement vous permettre de créer des jeux et même de jouer aux titres conçus et imaginés par les autres internautes.

Créer des jeux de rôle textuels avec Playfic

Au commencement était le jeu de rôle textuel

Quand j’étais gosse, mon père était revenu un soir avec deux ordinateurs : un Apple Lisa et un Apple IIC. Il venait tout juste de changer le parc informatique de sa boite (migration sur de l’IBM) et il en avait donc profité pour récupérer ces deux petites pépites en provenance directe de Cupertino. Vous auriez vu ma tête… Ca valait forcément le détour et c’est sans aucun doute l’un des plus beaux souvenirs de mon enfance. Et sur l’un de ces ordinateurs, je me souviens aussi qu’il y avait un drôle de jeu où il était question d’entrer dans une maison et de suivre une quête très étrange, le tout en écrivant nos actions. Sauf que tout était bien évidemment en anglais et autant dire que j’étais juste parvenu à ouvrir la porte de la bâtisse. Faut dire aussi, j’avais huit ou neuf ans et j’avais donc une excuse, cette fois.

Créer des jeux de rôle textuels avec Playfic

Se familiariser avec le fonctionnement de Playfic

Et bien ce que propose Playfic, c’est exactement la même chose. En arrivant sur le service, deux options vont s’offrir à vous : créer un nouveau jeu ou parcourir les jeux existants. Pour bien débuter, je vous recommande d’ailleurs d’opter pour cette dernière solution puisqu’elle vous permettra de lancer un tutoriel et donc de vous familiariser avec les bases du service. Le concept est toutefois assez simple. En gros, l’histoire apparaît directement dans la fenêtre et on doit écrire nos actions en toutes lettres (et en respectant les règles de formatage qui vont bien) pour avancer. Genre si on écrit « north », on se dirige vers le nord. Si on écrit « open door », on ouvre la porte. Et ainsi de suite.

Pas mal d’actions sont évidemment possibles et tout doit être écrit en anglais. C’est pas évident quand on ne maitrise pas bien la langue mais c’est aussi une question d’habitude et Playfic aura au moins le mérite de vous faire potasser un peu. Une fois que vous avez fini le tutoriel, on peut passer aux choses sérieuses et commencer à créer notre jeu de rôle.

Créer des jeux de rôle textuels avec Playfic

Créer un nouveau jeu sur Playfic

S’il est possible de jouer à tous les jeux proposés sur la plateforme sans avoir à créer un compte, cette étape est indispensable lorsqu’on souhaite créer une nouvelle histoire. Une fois que c’est fait, on est automatiquement redirigé vers l’assistant qui va nous permettre de créer notre jeu. Un assistant qui est plutôt facile à prendre en main puisqu’il suffit de remplir les champs qui vont bien. Au début, donc, on se contente de donner un nom à notre jeu et de choisir son url (qui sera de type « http://playfic.com/games/USER/NOM »).

Et c’est finalement après que les choses se compliquent. Playfic est plutôt bien conçu et l’outil est ainsi capable d’analyser vos phrases afin de déterminer les actions des internautes. Toutefois, pour que tout fonctionne correctement, il faut nécessairement écrire en anglais et respecter les règles de formatage pré-établies. Bien heureusement, on peut trouver sur cette page une documentation complète qui vous permettra de mieux appréhender la chose et de faire vos premiers pas comme maitre du jeu. Ce qui est sûr, en tout cas, c’est qu’un temps d’adaptation sera évidemment nécessaire.

Créer des jeux de rôle textuels avec Playfic

Jouer sur Playfic

Le mieux, finalement, c’est peut-être de commencer par jouer aux jeux de rôle créés par les autres utilisateurs. Ca vous permettra de mieux comprendre les règles inhérente à la plateforme. Pour se faire, c’est relativement simple puisqu’il suffira de cliquer sur l’onglet « Explore Games ». Là, vous trouverez tous les titres disponibles répartis en deux colonnes : à gauche les derniers jeux publiés, à droite les jeux les plus populaires. Il suffira donc de cliquer sur le titre de votre choix pour accéder à sa page et commencer la partie.

Et là, c’est quand même super intéressant puisqu’on va trouver sur la gauche un lien pour afficher la source du jeu. Grâce à ça, vous verrez concrètement comment se présentent toutes les histoires. En vous appuyant là dessus et sur la documentation proposée, vous aurez donc plus de facilité pour créer vos parties et autant dire que l’outil est suffisamment flexible pour vous permettre de laisser libre court à votre imagination. D’ailleurs, j’ai eu l’occasion de regarder quelques sources différentes et autant dire que certains jeux sont vraiment fascinants. Comme Mythical Forest, par exemple.

Créer des jeux de rôle textuels avec Playfic

En conclusion

Au final, Playfic est vraiment une très bonne surprise. Bon, je sais qu’il ne s’adresse pas forcément à tous les publics, je sais aussi que pour certains gamers, un jeu sans graphismes n’est pas un vrai jeu, mais il repose néanmoins sur une idée originale et sur un concept qui ne manquera pas de séduire tous les Geeks trentenaires. Ou, plus globalement, tous ceux qui ont connu la sacro-sainte époque des jeux de rôle textuels.

Et mon seul regret, pour tout vous dire, c’est que Playfic ne soit pas (encore ?) disponible en version française.



Frédéric Pereira est l'auteur de cet article

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • 500px : une nouvelle formule d'abonnement et une application Mac

    500px : une nouvelle formule d’abonnement et une application Mac

    S’il y a un service qui monte, qui monte, c’est bien 500px. Alors même qu’il est encore jeune – il existe depuis 2009 -, il parvient sans aucune difficulté à rivaliser avec les ténors du genre, Flickr et Picasa en tête. Et si vous vous intéressez de près ou de loin à la photographie, alors il est fort possible que vous disposiez déjà d’un compte sur la plateforme. Or justement, la bonne nouvelle du jour, c’est que 500px vient tout juste de dévoiler une nouvelle formule d’abonnement qui vous permettra de profiter d’un nombre conséquent…

  • LinkedIn lance ses boutons de partage !

    LinkedIn lance une nouvelle fonction de recommandation, Endorsements

    LinkedIn est un service intéressant et pratique pour tous les professionnels, et ce quelque soit leur secteur d’activité. Et même si on en parle un peu moins qu’un Twitter ou qu’un Facebook, il continue tranquillement son petit bonhomme de chemin et il nous a même gratifié d’une nouvelle version arrivée durant l’été. Et justement, si on en parle, ce n’est pas par hasard puisque le service va prochainement déployer une nouvelle fonctionnalité particulièrement intéressante : les « endorsements ». Un nom un peu bizarre mais qui cache en réalité un outil de recommandation qui semble très bien…

  • Amazon Glacier : le service d'archivage de données d'Amazon

    Amazon Glacier : le service d’archivage de données d’Amazon

    Amazon compte de nombreuses cordes à son arc. Loin de se contenter d’oeuvrer sur le marché des boutiques en ligne, le géant américain a également su s’imposer sur le secteur des liseuses numériques, sur celui des tablettes tactiles, sur celui de la musique en ligne ou même sur celui des hébergeurs. Bref, Amazon est partout et ce n’est sans doute pas prêt de changer puisque la firme vient tout juste de lever le voile sur un nouveau service du nom de Glacier. Très bien trouvé, surtout à cette période. Cela dit, contrairement à ce que…


  • http://www.tanybox.fr/ Fred

    Interessant pour les nostalgeeks comme moi ^^. Toi aussi tu as connu l’âge d’or des JDR textuels? J’ai beaucoup sévi sur PernMUSH il fut un temps. Je ne sais pas si tu connais…

    • http://www.fredzone.org Fred

      Yep mais à l’époque j’étais gosse. Je me souviens d’un jeu où on se retrouvait face à une maison et on devait écrire pour y rentrer. Jamais été foutu de franchir le seuil, c’était en anglais et j’avais 7 ou 8 ans :)

  • Articles Populaires -

  • Les Bons Plans -

  • Articles au hasard -