Créer un site en quelques clics avec Strikingly

Il suffit d’une simple recherche pour trouver des centaines et des centaines de services permettant de créer facilement un site ou un blog en quelques clics. Strikingly, lui, est un nouveau-venu bien décidé à se tailler une part du gâteau et qui a, en plus, de fortes chances d’y parvenir. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il propose de nombreuses fonctionnalités et qu’il profite, en plus, d’un éditeur particulièrement facile à utiliser. Et si l’on ajoute à cela le fait que tous les sites créés par son entremise joueront la carte du « responsive design », on se dit que le petit coquin a finalement de grandes chances d’arriver à ses fins.

Tout commence évidemment par la sempiternelle inscription. Une inscription qui se fera en quelques secondes puisque vous n’aurez finalement que trois champs à remplir : votre adresse mail, votre mot de passe et votre nom d’utilisateur. Pas mal, évidemment, même si on aurait bien aimé pouvoir s’identifier rapidement à l’aide d’un compte Google, Twitter ou même Facebook. Quoi qu’il en soit, une fois que l’inscription est faite, Strikingly va nous renvoyer directement vers l’assistant qui nous permettra de créer notre premier site.

Strikingly : la page d'accueil

La pag d’accueil de Strinkingly.

La création d’un site

La création d’un nouveau site ne prend qu’un instant et la procédure à suivre tient finalement en deux étapes. Dans un premier temps, on va devoir choisir le type de site à créer. Trois options s’offriront alors à nous et on pourra se contenter d’un site personnel ou bien opter pour un portfolio ou même pour un site d’entreprise. Peu importe donc que vous désiriez présenter vos travaux, votre incroyable vie ou votre super start-up, le service s’adresse finalement à presque tous les publics.

Dans un second temps, nous allons devoir sélectionner le thème le plus adapté à notre projet. Là encore, Strikingly ne fait pas dans la demie-mesure puisqu’il profite d’un catalogue assez important. Bien, mais le meilleur reste à venir puisque tous les thèmes proposés profitent en plus de finitions exemplaires. D’habitude, ces services se contentent de thèmes simples et épurés, ce n’est pas le cas de celui-ci puisqu’il a décidé de taper dans le haut du panier avec des créations aussi riches que variées.

Une fois le thème sélectionné, les choses sérieuses commencent et Strikingly nous renvoie ainsi vers l’éditeur.

Strikingly : le choix du type de site

Strikingly permet de choisir le type de site à créer : personnel, portfolio ou entreprise.

L’édition d’un site

Comme mentionné un peu plus haut, l’éditeur proposé par Strikingly est vraiment très agréable à utiliser. Sur le côté gauche, nous allons ainsi trouver une barre latérale qui nous permettra de structurer les rubriques de notre site ou même d’enregistrer nos dernières modifications si on le désire. En un clic, on pourra également pré-visualiser notre création comme si nous étions sur un ordinateur, sur une tablette tactile ou sur un smartphone. Ah, les bienfaits du « responsive design », hein…

Bon, et l’édition alors ? Là encore, c’est on ne peut plus simple puisqu’il suffira de placer le curseur de la souris sur l’élément à modifier pour voir apparaître un bouton qui nous permettra de l’éditer. Ca marche avec n’importe quoi et aussi bien avec les éléments textuels qu’avec les images ou encore les arrière plans. Notez en outre que l’éditeur propose un bon nombre d’outils pour modifier à la volée la mise en forme de nos textes et plein d’autres petites choses très sympathiques. Le truc intéressant, c’est qu’il n’y a pas besoin d’être un fin connaisseur, ou même un expert, pour utiliser correctement le service.

Strinkingly : le choix du thème

Le choix du thème.

Les options premium

Je n’en ai pas encore parlé mais il faut savoir que Strikingly est disponible en plusieurs versions. Si la version de base est gratuite, il faudra nécessairement opter pour une formule payante si vous souhaitez accéder à certaines fonctionnalités :

  • Version gratuite : Aucun nom de domaine personnalisé, offre limitée à un site et bande passante de 500 Mo par mois au maximum.
  • Version Pro – 16$ par mois : Possibilité de configurer un nom de domaine personnalisé, offre limitée à cinq sites, accès au HTML/CSS/JavaScript, sécurisation du site et bande passante illimitée.
  • Version Starter – 8$ par mois : Possibilité de configurer un nom de domaine personnalisé, offre limitée à deux sites et bande passante de 5 Go au maximum.

Pas mal, non ? Certes, il faut avouer que les offres premium proposées sont très intéressantes. Du coup, si vous avez besoin de créer un ou plusieurs sites, alors voilà un service sympathique qui devrait vous rendre bien des services.



Frédéric Pereira est l'auteur de cet article

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • Megabox : Kim Dotcom va bientôt lancer un concurrent à iTunes ?!

    Megabox : Kim Dotcom va bientôt lancer un concurrent à iTunes ?!

    Lorsque les autorités américains ont fermé Megaupload et qu’elles ont procédé à l’arrestation de Kim Dotcom, ce dernier n’a pas manqué de crier au complot, arguant ainsi que l’opération n’avait été menée que pour l’empêcher de lancer un nouveau service. Ce nouveau service, c’est bien entendu Megabox, un outil qui se présenterait un peu comme un iTunes, un Deezer ou même un Spotify tout en proposant une nouvelle manière de rémunérer les artistes. Difficile de savoir si ce projet existe bel et bien, évidemment. Toutefois, à en croire le Twitter de Kim Dotcom, alors Megabox…

  • Facebook rachète Face.com

    Facebook rachète Face.com

    Face.com, une société spécialisée dans la reconnaissance faciale et dont nous avons déjà parlé au mois de mars, vient d’être rachetée par Facebook. Une transaction estimée aux alentours de 90 millions de dollars et qui devrait déboucher sur l’intégration de plusieurs fonctionnalités au sein du célèbre réseau social. Impressionnant, évidemment, mais ce qui prouve ce nouveau rachat, finalement, c’est que Facebook s’intéresse de plus en plus à la photographie et même que cette dernière semble occuper une place de choix dans la stratégie de la firme. Et oui, parce qu’il ne faut pas oublier que…

  • OVH va proposer un CDN

    OVH va proposer un CDN

    CDN pour Content Delivery Network. Pour ceux qui ne connaissent pas, un CDN touche à l’hébergement de sites web et il repose sur un système de cache permettant d’améliorer la rapidité d’un site. En gros, avec un CDN, on peut accélérer l’affichage de nos pages web et c’est plutôt intéressant pour l’internaute, bien sûr, mais aussi pour le référencement puisque Google s’appuie maintenant ce critère pour établir la popularité d’une page. Jusqu’à présent, pas mal de webmestres et de blogueurs s’étaient tournés sur la solution CloudFlare qui propose justement ce type de fonctionnalités. Oui, mais…


  • Articles Populaires -

  • Les Bons Plans -

  • Articles au hasard -