Crise de leadership chez Samsung

Kwon Oh-Hyun vient d’annoncer sa démission du poste de directeur général et de vice-président du groupe Samsung. L’homme de 64 ans aurait pris cette décision à la suite de l’abandon de poste par la présidente coréenne Park Geun-hye. Cette dernière aurait été contrainte de se retirer en raison d’une scandaleuse affaire de corruption. Cette information a été rendue publique dans la nuit du 12 octobre 2017.

Il n’est pourtant pas le premier à quitter son poste en raison du scandale. Il y a eu aussi Lee Jae-Young et Choi Gee-Sung. L’un était le dirigeant de l’entreprise mais également le fils du Président de Samsung et le second était le responsable stratégique. Ce dernier a même été condamné d’une peine de quatre ans d’emprisonnement pour «sa part de responsabilité».

Emploi Facebook

Kwon Oh-Hyun a expliqué sa décision en affirmant que c’est pour le plus grand bien de l’entreprise. Toutefois, beaucoup sont inquiets quant au rôle de « leader » chez Samsung.

Savoir évoluer

L’ancien vice-président a expliqué que la firme coréenne passait par une période difficile et que des changements s’avéraient nécessaires. Il aurait été temps d’écrire un nouveau chapitre, celui de fonder une direction plus dynamique. Il a ainsi affirmé que ces mesures permettront « de mieux répondre aux défis intrinsèques d’une industrie de la technologie qui se transforme rapidement. »

Kwon Oh-Hyun sera toujours aux commandes de la direction jusqu’en mars 2018. Néanmoins, son départ se fera ressentir chez Samsung. Ainsi va la vie, mais il n’y a pas que du noir chez le géant coréen. Le bilan trimestriel qui a été présenté la semaine dernière annonce pour sa part clairement une hausse du chiffre d’affaires.

Un bilan record

Les chiffres d’affaires ont augmenté de 29,7%, soit 33,65 milliards d’euros, avec un profit dupliqué par trois, soit 10,8 milliards d’euros. Ces résultats ont été obtenus grâce au premier rang tenu par Samsung en matière de produits électroniques. Il faut aussi noter les bonnes prestations de ses produits tels que les Note 8 et les Galaxy S8.

Ces prestations records résultent des dispositions prises dans le passé et qu’il faudra dorénavant innover a expliqué Kwon Oh-Hyun. Une tâche qui s’annonce compliquée selon l’ancien vice-président, car l’entreprise n’arrive pas à trouver une solution pour assurer sa croissance.

Mots-clés samsung