Clicky

Curiosity a encore trouvé un drôle de truc sur Mars

Curiosity arpente Mars depuis plus de six ans maintenant. Grâce au rover, nous avons pu apprendre pas mal de choses au sujet de la planète rouge et nous ne sommes visiblement pas au bout de nos surprises. L’astromobile a en effet pris en photo un drôle d’objet très brillant à moitié enfoui sous la surface martienne.

Curiosity a quitté notre belle planète en novembre 2011 grâce à la puissance déployée par les moteurs de son lancer Atlas V 541.

Le rover n’a cependant pas touché le sol martien avant l’année suivante, et plus précisément avant août 2012.

Curiosity a trouvé un objet très brillant sur Mars

À l’origine, la NASA était partie sur une mission de vingt-deux mois, mais cette dernière a été repoussée à plusieurs reprises et Curiosity est à l’heure actuelle toujours en train d’arpenter la planète rouge.

Enfin, arpenter, c’est un grand mot. En réalité, l’astromobile n’a pas beaucoup bougé et il a ainsi parcouru seulement 18 kilomètres durant ces six dernières années.

Cela ne l’a cependant pas empêché de nous donner un tout autre regard sur la planète rouge. Il semblerait d’ailleurs que nous ne soyons pas au bout de nos surprises.

La NASA a en effet publié la semaine dernière une des dernières photos prises par le rover martien, une photo montrant un objet rectangulaire brillant à moitié enfoui dans la poussière. Pour le moment, les ingénieurs de l’agence n’ont pas encore réussi à l’identifier et le catégoriser, mais il s’agirait selon eux d’un bloc de substrat rocheux gris.

Une météorite métallique ?

Toutefois, l’objet ne ressemble pas aux autres roches croisées par Curiosity. Elle est en effet très lisse et très brillante.

En conséquence, la NASA pense que l’objet pourrait être une météorite et ils lui ont même trouvé un nom : Little Colonsay. Il faudra cependant attendre le résultat des analyses chimiques du rover pour s’en assurer.

Fort heureusement pour nous, Curiosity embarque un véritable laboratoire. L’astromobile est équipé de plusieurs instruments, et notamment d’un spectrographe et d’un laser. Il devrait donc être en mesure d’analyser la composition chimique de la roche et nous révéler sa véritable nature.

Il faut d’ailleurs rappeler que ce ne serait pas la première fois que le rover tombe sur une météorite. Mars, tout comme la Terre, est fréquemment heurtée par ce type de corps.

En 2016, Curiosity avait été découvert une première météorite métallique. Cette dernière avait été photographiée par la Mastcam de l’astromobile et elle avait été baptisé Egg Rock en raison de son étrange forme. L’objet avait été analysé par les instruments du rover et ces derniers avaient révélé qu’il s’agissait d’une météorite ferreuse.

Mots-clés curiositymarsNASA

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.