Clicky

Cyberpunk 2077 : le travail d’optimisation aurait commencé en même temps que le développement

Faire tourner Cyberpunk 2077 dans de bonnes conditions sur PC ne devrait pas poser problème aux équipes de CD projekt. Dans une interview accordée à CG Magazine, Maciej Pietras, responsable technique (Lead Cinematic Animator) travaillant sur le jeu, a indiqué que CD Projekt avait adopté une approche particulière quant à l’optimisation de sa nouvelle production. Plutôt que de passer au peaufinage technique du titre une fois le développement de ce dernier achevé, le studio polonais a opté pour une optimisation progressive accompagnant pas à pas l’élaboration de Cyberpunk 2077, et ce depuis la genèse du projet.

Un moyen de s’éviter de mauvaises surprises à l’avenir… comme un éventuel downgrade graphique similaire à celui que The Witcher 3 avait connu sur ses derniers mois de chantier. Dans le cas présent, les développeurs ont pu penser l’intégration de certaines features visuelles, comme les algorithmes d’illumination globale, par exemple, dès les toutes premières heures de développement, s’assurant ainsi d’une implémentation propre de ces éléments cosmétiques essentiels, sans avoir à trop se préoccuper des contraintes hardware qui s’appliqueront tôt ou tard au soft.

Cyberpunk 2077 devrait tourner comme un charme sur PC. Dans une interview, Maciej Pietras, responsable technique ouvrant sur le titre, a assuré que le travail d’optimisation a commencé en même temps que son développement.

C’est du moins ce qu’a expliqué Maciej Pietras. Interrogé sur les limitations hardware, justement, et sur ce que les équipes de CD projekt pourraient éventuellement être forcées de laisser tomber faute de puissance de calcul, l’intéressé a été clair. Pour lui, l’optimisation en cours de développement résout bien des problèmes.

Les contraintes matérielles ne seraient pas un problème pour Cyberpunk 2077… du moins sur PC

« Dès le départ on savait que l’on développait le jeu pour PC, Xbox One et PS4, et nous avons débuté le processus d’optimisation d’emblée », expliquait Maciej Pietras. « C’est probablement ce que vous avez constaté durant l’E3 avec la démo que nous faisions tourner avec un Core i7 et une GTX 1080Ti, ce qui n’a rien d’exceptionnel. Au fond, nous pensons à l’optimisation depuis le début, à comment fonctionne le streaming et à comment intégrer l’illumination globale sans affoler le CPU et le GPU. Nous avons pris ces différentes choses en considération dès le départ et nous les optimisons« .

Selon l’intéressé, le fait que le RED Engine (le moteur qui animait The Witcher 3 et sur lequel est développé Cyberpunk 2077) soit toujours en développement constitue aussi un atout pour les équipes de développement.

« Vous savez, nous travaillons sur le RED Engine et il est toujours en train d’être upgradé. Nous cherchons perpétuellement des façons d’utiliser les nouvelles features du moteur qui permettent de progresser plus vite dans notre travail », a-t-il poursuivi. « Et comme je l’ai dit, nous avons une équipe de développeurs spécialement dédiée à l’optimisation. Rien que pour ça, je ne pense pas que nous nous trouverons un jour face à quelque chose de trop coûteux en termes de [ressources]. Ça ne nous est pas encore arrivé. Ce que nous avons montré à l’E3 tournait en temps réel et il n’y avait rien dans cette démo que nous cherchions à cacher« .

Reste que le gros des déclarations de Maciej Pietras semble se rapporter directement au monde PC. Et si une machine équipée d’un Core i7 et d’une GTX 1080Ti « n’a rien d’exceptionnel« , alors que dire de la génération PS4 / Xbox One, qui est bien loin de pouvoir rivaliser avec une configuration de ce type ? En termes de planning (Cyberpunk 2077 n’arrivera probablement pas avant 2020) et de pures spécifications techniques, tabler sur un lancement sur la prochaine génération de consoles pourrait, à la lumière de cette interview, s’avérer pertinent.

Nathan

Breton (presque) pure souche, Nathan est un nerd mordu d'Histoire avec un grand H et de Rock avec un grand R. Selon lui, en matière de musique, plus c'est vieux... mieux c'est.