DaddyOFive : les propriétaires de la chaîne continuent de publier des vidéos de pranks

Les chaînes YouTube FamilyOFive Gaming et FamilyOFive, détenues par Michael et Heather Martin, font de nouveau parler d’elles en ligne après la publication de nouvelles vidéos controversées.

Le couple avait fait l’objet d’une plainte en juillet 2017 pour acte de maltraitance envers leurs enfants dans les vidéos de pranks qu’ils publiaient. Il semble qu’ils aient décidé de remettre le couvert !

DaddyOfive

Rappel des faits

Michael et Heather Martin avaient perdu la garde de deux de leurs enfants après que les autorités aient enquêté sur les abus physiques et émotionnels dans les vidéos populaires de la famille publiées sur leur chaîne YouTube DaddyOFive. Cependant, la chaîne est toujours hébergée sur YouTube, même si les vidéos incriminées ont été supprimées.

En 2017, le couple a été mis en liberté surveillée dans le comté de Frederick, au Maryland, pour délit mineur de négligence d’enfants après avoir reconnu les charges qui pesaient contre eux. Ils ont été condamnés à cinq ans de mise à l’épreuve et n’ont plus le droit d’entrer en contact avec leurs deux jeunes enfants.

Le couple purge sa peine de probation dans le Maryland jusqu’en 2022 et il lui est spécifiquement interdit de faire des vidéos avec leurs plus jeunes enfants qui ont été retirés de la maison familiale. Aucune restriction n’a cependant été imposée pour les trois enfants restants.

DaddyOFive remet le couvert

Comme l’explique la blogueuse canadienne Amanda the Jedi, si des efforts ont été faits dans les plus récentes vidéos de la famille Martin, « de nombreuses choses d’avant reviennent ». « Il semble y avoir beaucoup de situations du genre : « Nous sommes en train de montrer les messages texte (de notre fils) à sa petite amie ! », et fondamentalement, un tas de situations conçues pour embarrasser les différents enfants. », a-t-elle déclaré.

« Il y a encore des images d’enfants qui paniquent parce qu’ils sont harcelés. Des farces qui sont plus adaptées aux adultes, ce qui serait probablement la meilleure façon de le faire. Mais c’est encore très exploitatif », estime la blogueuse.

Les commentaires à propos des nouvelles vidéos du couple se sont vite enflammés sur la toile. Un fil de commentaires sur Reddit a même été fermé par les modérateurs à cause des propos un peu trop virulents.

La famille Martin s’explique

La mère, Heather Martin, a répondu aux médias récemment en faisant la déclaration suivante :

« Notre famille a travaillé très dur pour guérir et se rétablir au cours des 18 derniers mois. Grâce à beaucoup de travail acharné et d’introspection, nous allons tous bien, et nous sommes heureux. YouTube est quelque chose que nous apprécions en tant que famille, et nous continuerons à l’utiliser, dans les limites strictes que nous nous sommes fixées. Dans l’intérêt de notre vie privée et de notre bienêtre, je n’ai plus aucun commentaire à faire sur le passé ou le présent pour le moment. »

La famille a également publié l’avertissement suivant sur sa chaîne FamilyOFive :

« Nous sommes des ENTERTAINERS. Nous sommes de vraies personnes, une vraie famille. Certains événements peuvent être mis en scène / reproduits / ou exagérés à des fins de divertissement. Nos enfants ne seront pas la cible de quelconques farces affichées sur cette chaîne, PAS même mises en scène ! Et s’ils sont à la maison quand nous nous faisons des blagues, ou s’ils nous font des blagues, ils seront pleinement conscients de ce qui se passe. Nos enfants ont aussi des contacts à l’extérieur de chez nous pour parler de leur participation à cette chaîne familiale, même pour les vlogs familiaux normaux. Aucune farce ne sera faite entre Mike et moi qui pourrait mettre en danger leur sécurité « 

MAJ : YouTube, de son côté, n’a visiblement pas été convaincu par les explications données par la famille. L’entreprise a en effet fermé la nouvelle chaîne du couple. FamilyOFive est ainsi suspendu pour une durée indéterminée.

Google a confirmé la suspension en indiquant que la chaîne avait été fermée pour avoir enfreint le règlement de la communauté de YouTube. Le porte parole de l’entreprise a ainsi déclaré que le contenu mettant en danger des enfants n’avait pas sa place sur la plateforme.

Mots-clés webyoutube