Danai Gurira, le « girl power » dans toute sa splendeur

Elle est connue pour interpréter l’inoubliable Michonne dans la série The Walking Dead et pour avoir joué la Générale Okoye dans Black Panther. Elle, c’est Danai Gurira, l’incarnation même du « girl power. » Alors que de nombreuses femmes et jeunes filles aspirent à être comme elle, Danai Gurira a prouvé lors d’une interview accordée au site CNET qu’elle était aussi une héroïne dans la vraie vie, à l’instar de ces rôles à l’écran.

Durant cet entretien, l’actrice a indiqué qu’elle était consciente de l’influence que les rôles qu’elle a tenus peuvent avoir sur la nouvelle génération de filles.

The Walking Dead saison 9 : image 2

D’après elle, en misant sur ce genre de rôles féminins, l’industrie cinématographique contribue à changer la vision que l’on peut avoir des femmes.

Pour rappel, Danai Gurira a brigué le People’s Choice Award for Action Movie Star 2018 devant des acteurs comme Chadwick Boseman, Chris Hemsworth, Chris Pratt et Ryan Reynolds.

Une héroïne qui n’a pas baigné dans l’univers des comics

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, Danai Gurira n’a pas grandi entouré de comics, loin de là. Durant son enfance au Zimbabwe, les seuls comics qu’elle a pu lire sont ceux d’Archie et d’Astérix.

Elle a même avoué qu’elle n’avait appris l’existence des comics Black Panther qu’au moment où elle a découvert que le réalisateur Ryan Coogler a conçu le rôle de la Générale Okoye juste pour elle. « Non, je n’ai pas vraiment lu de comics du genre de ceux dans lesquels j’ai été amenée à jouer. Quand mon agent m’a appris qu’on avait créé le rôle d’Okoye juste pour moi, je pensais que c’était une blague. »

The Walking Dead, une série qui lui a ouvert les yeux

Danai Gurira a confié que son rôle dans The Walking Dead lui a permis de réaliser ce qu’était d’être une vraie femme moderne. « Depuis que j’étais petite, ça a toujours été clair pour moi que les femmes étaient au même pied d’égalité que les hommes lorsqu’on en vient à parler de pouvoir. »

Elle a poursuivi en expliquant en quoi ces rôles pouvaient aider les femmes d’aujourd’hui à appréhender la féminité autrement. « Si nous voulons progresser socialement et dans notre façon de raconter des histoires, alors l’idée qu’il y a plus de rôles qui montrent aux femmes différentes représentations de force, de capacité et de complexité est importante. »

En dehors de l’industrie cinématographique, Danai Gurira espère que plus d’organisations à but non lucratives œuvreront pour aider à changer la vision qu’ont les gens des femmes et des filles.