Dani Mathers : la playmate risque six mois de prison

Dani Mathers, une ancienne playmate, a eu la mauvaise idée de partager sur Snapchat la photo d’une femme âgée en train de prendre une douche, dans une salle de sport de la ville. La photo a été rendue publique et la starlette a dû faire face à de nombreuses critiques cinglantes… et parfaitement justifiées. Elle a perdu son boulot dans la foulée et elle a également été bannie de toutes les salles de sport de l’enseigne. Désormais, elle risque six mois de prison.

Tout a commencé l’été dernier. Dani Mathers s’est rendue à sa salle de sport, comme elle le fait très régulièrement. Alors qu’elle se trouvait dans les vestiaires, elle a aperçu une femme âgée en train de prendre une douche, totalement nue.

Dani Mathers

Dani Mathers va bien être poursuivie.

Elle a immédiatement sorti son téléphone et elle a photographié la femme. Comme si cela ne suffisait pas, elle a partagé l’image sur Snapchat, avec un commentaire particulièrement désobligeant : « Si je ne peux pas la voir, alors vous ne pouvez pas non plus ». Malaise.

Dani Mathers aurait mieux fait de ne pas publier cette photo

La photo a beaucoup circulé dans les heures qui ont suivi. Plusieurs personnes ont effectivement pris des captures du message et elles les ont ensuite partagées sur leurs propres profils sociaux.

Les internautes n’ont pas apprécié son geste, cela va sans dire, et ils lui ont fait savoir. Massivement, même. Dani Mathers a été vivement critiquée par la suite, et encore plus lorsque l’affaire s’est retrouvée à la une des sites anglo-saxons. Le patron de la salle de sport concernée a fini par avoir vent de l’histoire et il a immédiatement fait remonter l’information à ses supérieurs. Ces derniers ont alors pris la décision de bannir la playmate de toutes les salles de la chaîne, à vie.

La starlette a tenté de se justifier, bien sûr. Elle a notamment expliqué qu’elle n’avait pas l’intention de rendre cette photo publique et qu’elle souhaitait simplement l’envoyer à une de ses amies. Cela n’a cependant pas eu l’effet escompté. Deux ou trois jours plus tard, elle a donc publié une vidéo pour présenter ses excuses.

Le procureur a décidé de la poursuivre

Une fois encore, cela n’a pas calmé les internautes. En réalité, la situation a même empiré par la suite et la station de radio où elle travaillait comme chroniqueuse a décidé de mettre un terme à son contrat peu de temps après.

L’histoire aurait pu en rester là, mais la police a décidé de lancer une enquête pour retrouver la victime. Elle est parvenue à ses fins et cette dernière a finalement décidé d’attaquer Dani Mathers en justice.

Selon TMZ, le procureur serait bien décidé à aller jusqu’au bout de ce procès. La playmate risque six mois de prison et une amende de 1 000 $.

Mots-clés insolitesnapchat