Clicky

Dans le Doubs, un maire fait la chasse aux constructions illicites avec Google Earth

Personne n’est à l’abri quand il s’agit de Google Earth. Une commune originaire du Doubs a bien compris ce principe.

C’est ainsi que le maire de Thise a décidé selon Le Parisien de faire usage de cet outil de Google pour traquer les constructions illicites. En plus d’être pratique, cette technique est également économique étant donné que l’utilisation de Google Earth est gratuite.

Facebook Piscine

Les cibles principales de la mairie de Doubs sont les piscines et les éléments extérieurs.

Les détails sur la situation

Le personnel a pu constater que plus de vingt-cinq propriétaires n’avaient pas déclaré avoir de piscine, de garage à l’extérieur ou d’abri de jardin. Selon les responsables de la mairie, ils ont prévenu les propriétaires avant de procéder à cette chasse aux cabanons et piscines illégaux.

Si l’avertissement n’a pas été efficace, l’utilisation de Google Earth a poussé les propriétaires à régulariser leur situation.

Alain Loriguet, le maire de Thise a déclaré : « Les dotations aux communes ont baissé. Il est important de disposer des revenus auxquels nous avons droit pour nos finances. » Il a au préalable averti les habitants en publiant un bulletin municipal qui disait que « des images satellites et des données relevées sur le terrain » allaient être utilisées pour démasquer les propriétaires qui ne déclaraient pas certaines de leurs constructions de jardin.

25 propriétaires ont régularisé la situation

En ce qui concerne les 25 propriétaires ayant des constructions irrégulières, certains d’entre eux se sont empressés de régulariser leur situation a noté le journal Le Parisien.

Pour ceux qui n’ont pas encore déclaré leurs biens, le maire de Doubs a été très clair sur le sujet, ils risquent de payer des pénalités à hauteur de 80% de la somme demandée.

En septembre, la commune adressera ainsi un rapport complet aux services des impôts et ces derniers se chargeront de régulariser la situation des propriétaires qui n’ont pas déclaré leur construction.

Reste maintenant à savoir si cette initiative insolite donnera ou non des idées aux autres communes.

Mots-clés googlegoogle earth

Micka

Curieuse de nature, je cherche à m'épanouir dans l'une de mes passions, l'écriture web, avec la devise : ne rien prendre pour acquis et prendre chaque mission comme un challenge.