Dans le Var, une commune est prise d’assaut tous les week-ends à cause d’une photo partagée sur Facebook

Nans-les-Pins fait face depuis quelques semaines à un afflux imprévu de touristes, des touristes attirés par une photo idyllique partagée sur l’incontournable Facebook.

Nans-les-Pins se trouve dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur et plus précisément dans le département du Var et à proximité de la route départementale 80. La paisible bourgade comptait près de 4 500 habitants lors du dernier recensement, avec son lot de touristes.

Facepalm

Crédits Pixabay

En dehors de son climat privilégié, la commune compte en effet plusieurs dolmens et tumulus datant d’avant l’ère chrétienne.

Tout a commencé avec une photo partagée sur Facebook

Mais si le paisible village fait autant parler de lui depuis la semaine dernière, c’est avant tout en raison de l’important afflux de touristes auquel il doit faire face depuis trois week-ends.

Tout a commencé par une simple photo partagée sur Facebook. En visite à Nans-les-Pins, un photographe marseillais du nom de Lionel Duval a entendu parler d’un site local situé dans les sources de l’Huveaune. Il s’est rendu sur place et a immortalisé les lieux au travers de plusieurs photos.

Ces images ont ensuite été partagées sur sa page Facebook, une page suivie par environ 150 000 personnes.

Très vite, les photos ont commencé à être relayées. Massivement relayées, même, et des centaines d’internautes les ont donc republiées pour les partager avec leur propre communauté.

Des centaines de voitures et de nombreuses incivilités

Très vite, les sources de l’Huveaune se sont donc retrouvées au centre de toutes les attentions et de nombreux curieux ont ainsi profité des week-ends suivants pour se rendre sur place et les visiter.

D’après les confidences faites par la maire de Nans-les-Pins à France Bleu, ce sont ainsi des centaines de voitures qui ont brusquement déboulé dans la commune, des voitures qui ont malheureusement été à l’origine de nombreuses incivilités. Les touristes venus sur place se sont en effet garés le long de la route principale du village et ils ont laissé de nombreux détritus derrière eux, que ce soit dans les rues du village ou la forêt.

En tout, la mairie a évalué le nombre de véhicules garés le long de la route à plus de trois cents et ce sont des centaines de curieux qui ont déambulé dans les bois à la recherche de cette fameuse source.

En conséquence, Nans-les-Bains a décidé de prendre les devants et la commune a demandé de l’aide à la sous-préfecture. Six gardes seront ainsi déployés sur place à compter du 15 juin pour encadrer l’afflux des touristes.

Mots-clés facebook