Dark Vador a clairement une vie de merde

Dark Vador est devenu à lui seul un symbole de la pop culture et il s’agit même du méchant le plus emblématique de ces cinquante dernières années. La plupart d’entre vous connaissent son histoire mais peu de gens savent qu’il existe réellement et qu’il habite dans une ville située en Ukraine. Son quotidien n’est d’ailleurs pas très excitant.

L’homme au casque noir compte de nombreux fans à travers le monde. Des fans, mais aussi quelques fanatiques et c’est précisément ce que prouve cette surprenante histoire.

Dark Vador real : image 1

Pas facile de se raser avec un casque, pas vrai ?

Un homme vivant dans la ville portuaire d’Odessa a effectivement choisi de changer d’identité pour devenir l’incarnation de son illustre idole.

Darth Mykolaiovych Vader a tenté de devenir maire de sa commune

Il a commencé par faire une demande auprès de sa municipalité pour changer de patronyme. Dark Vador était visiblement déjà pris et il s’est donc rabattu sur Darth Mykolaiovych Vader. Ensuite, il a écumé la toile et les sites de vente en ligne pour mettre la main sur un costume.

L’histoire aurait pu s’arrêter là mais Darth Mykolaiovych Vader s’est mis en tête de se lancer dans la politique et il s’est ainsi présenté aux dernières municipales de sa ville, aux côtés d’une quarantaine d’autres candidats.

Fier de sa nouvelle vie, il a même investi une bonne partie de ses économies pour engager une armée de Stormtroopers.

Cela n’a malheureusement pas suffit et l’homme n’est pas parvenu à mettre la main sur la ville. Il a effectivement récolté peu de voix et il a même fini quinzième, loin derrière la plupart de ses concurrents. A croire que la population n’a pas été sensible à son programme.

Pourtant, une Etoile de la Mort aurait parfaitement pu contribuer à relancer l’économie de la ville, et même du pays.

Depuis, Darth Mykolaiovych Vader écume la ville d’Odessa avec ses amis, l’âme en peine. Valentyn Ogirenko, photographe pour Reuters, s’est rendu sur place afin de lui tirer le portrait et de rendre hommage à celui qui n’était encore qu’un homme l’année passée.

Dark Vador real : image 2 Dark Vador real : image 3 Dark Vador real : image 4 Dark Vador real : image 5 Dark Vador real : image 6 Dark Vador real : image 7