Clicky

La DARPA projette d’utiliser la technologie BCI pour la défense

La technologie BCI est une interface informatique cérébrale actuellement utilisée pour aider les personnes handicapées. Récemment, lors de la célébration du soixantième anniversaire de la DARPA, l’agence de projets de recherche de défense a exposé un projet, nommé programme N3, visant à utiliser cette technologie à des fins militaires.

Le programme N3, appelé aussi neurotechnologie non chirurgicale de nouvelle génération, cherche à modifier les technologies BCI externes existantes de manière à ce qu’elles puissent être utilisées par les organes de défense. Si ce programme est mené à terme et avec brio, l’armée américaine pourra être capable de contrôler les machines avec l’esprit.

Cerveau

La DARPA est réputée pour concevoir des projets à la fois audacieux et futuristes.

La DARPA expose publiquement son projet de recherche militaire

Un symposium de trois jours a été organisé lors de la célébration de la soixantième année d’existence de la DARPA. Plusieurs projets y ont été dévoilés, mais c’est le programme N3 qui a le plus suscité l’attention.

La DARPA ne s’est pas gênée pour rendre public son projet de recherche militaire en le postant même sur son compte Twitter.

Le programme N3 vise à développer une technologie BCI ne nécessitant aucune intervention chirurgicale ni procédure invasive. Le but de la DARPA est de rendre cette technologie utilisable pour les personnes non handicapées et de s’en servir pour le combat.

La technologie BCI servira sur le terrain

La DARPA veut créer une interface homme-machine portable légère, durable et fonctionnelle en terrain hostile. Même si l’agence n’a pas d’obligation de résultat et n’a pour rôle que de servir de banc d’essai aux projets de défense, il est possible que le programme N3 soit creusé et mis à l’essai.

Si c’est le cas, un programme de formation d’accompagnement, appelé entraînement de neuroplasticité ciblée, sera mis en place pour aider les membres du service à se servir de cette technologie. Le Dr. Al Emondi, responsable de programme au Bureau des technologies biologiques de la DARPA, a déclaré que plusieurs équipes de chercheurs multidisciplinaires élaboraient déjà des approches pour utiliser la technologie BCI de façon optimale.

Il ajoute également que bien que les robots nous divertissent et nous aident dans la vie courante, il est plus important de s’en servir pour améliorer la défense nationale.

Depuis, le projet semble avancer. Le Dr Mesgarani a réussi à utiliser un BCI pour convertir des ondes cérébrales en langage parlé. L’objectif étant bien entendu de redonner la parole aux personnes ne pouvant plus s’exprimer oralement suite à un accident, un handicap ou une maladie grave.