De belles histoires d’amour naissent parfois sur Twitter

Twitter n’est pas uniquement un nid à troll. Loin de là même et c’est précisément ce que prouve cette belle histoire. Victoria O’Brien a en effet trouvé l’homme de sa vie sur la célèbre plateforme de micro-blogging et il était même le community manager chargé de la gestion du compte de Waterstones Oxford Street. Belle histoire, non ? Carrément, et ça fait même chaud au coeur par les temps qui courent.

Victoria a un profil assez atypique. Elle est allée à l’école du cirque avant de se balader à travers le monde et de rejoindre l’opéra de Sydney. Elle a aussi vécu dans un bateau et elle travaille depuis un moment dans un théâtre, un boulot qu’elle semble affectionner par ailleurs.

Mariage Twitter

Il se passe parfois de belles choses sur Twitter.

Accessoirement, il lui arrive aussi d’écrire et elle a d’ailleurs rédigé plusieurs articles pour un webzine britannique.

Tout est parti d’un simple échange entre deux comptes

Mais Victoria est aussi très active sur les réseaux sociaux et notamment sur Twitter. En 2012, elle a échangé quelques messages avec le compte de Waterstones situé à Oxford Street, un libraire visiblement très réputé dans le petit milieu de la littérature dite « de proximité ».

Très vite, une véritable complicité est née entre eux et Victoria a fini par lui déclamer son amour inconditionnel, toujours sur Twitter et en public.

La situation s’est très vite accélérée ensuite. Les deux tourtereaux ont convenu d’un rendez-vous dans la vraie vie et il faut croire que le courant est bien passé entre eux puisqu’ils ont fini par emménager ensemble.

Et puis, dimanche dernier, Victoria a publié un nouveau message avec une photo la montrant aux côtés de l’amour de sa vie, une photo sur laquelle elle porte une magnifique robe de mariée, avec un message plutôt clair par ailleurs : « Dear rader, I married him. #noreally #yeahidunnohoweither ». Amusant, n’est ce pas ?

Une belle histoire d’amour née sur Twitter

Certes et la publication a rencontré un certain succès auprès de ses followers car elle a été relayée plus de 9 000 fois, avec presque 29 000 likes dans la foulée.

L’histoire aurait pu s’arrêter là mais le compte de Waterstones Oxford Street a publié un autre message le lendemain, un message annonçant l’arrivée d’un nouveau community manager… célibataire.

Cette histoire prouve deux choses. La première, c’est que l’amour n’a pas de frontière et il peut aussi naître dans les recoins les plus bizarres. Comme Twitter. La seconde, c’est que les amoureux des livres sont aussi de grands romantiques dans l’âme.

Moralité, si vous désespérez de rencontrer l’âme soeur, alors peut-être feriez-vous mieux de devenir CM pour un libraire.

Mots-clés twitterweb