Clicky

GoFundMe : trois personnes poursuivies pour avoir monté une arnaque sur la plateforme

L’année dernière, une campagne de GoFundMe basée sur l’histoire d’un ancien combattant sans abri jouant le bon Samaritain avait conquis le cœur du public. Le récit avait touché quatorze mille sympathisants. Les initiateurs de la campagne ont pu récolter la somme de quatre cent mille dollars. Cependant, les enquêteurs ont récemment découvert qu’il s’agissait d’un mensonge tout fait.

L’arnaque était organisée par Kate McClure, Mark D’Amico.

Prison Facebook

Johnny Bobbitt, l’ancien combattant SDF, prétendument la victime, était complice de l’escroquerie. Les trois arnaqueurs se sont en fait rencontrés l’année dernière dans un casino, un mois avant de mettre au point l’arnaque. Vers le début de cette année, ils ont commencé à se disputer par rapport à la répartition de l’argent, ce qui a réveillé les soupçons.

Kate McClure et son petit ami, Mark D’Amico, ont été appréhendés jeudi dernier. Ils sont accusés de fraude et de vol. Bobbitt est actuellement détenu à la prison de Philadelphie et sera extradé dans le New Jersey. Les trois risquent dix ans de prison.

Ils ont tout dépensé

L’arnaque diffusée sur GoFundMe racontait que la voiture de Kate McClure était tombée en panne d’essence quand Bobbitt a dépensé les vingt deniers dollars qui lui restaient pour la secourir. Juste avant de lancer la compagne, Kate McClure avait envoyé ce SMS à l’une de ses connaissances : « Je devais inventer quelque chose pour que les gens ne se sentent pas bien, alors écoute ce qui se passe ».

Sur les quatre cent mille dollars récoltés, il restait trois cent soixante mille après que GoFundMe ait retiré sa commission. Environ soixante-quinze mille dollars ont été rendus à Bobbitt. Le couple a dépensé le reste de l’argent volé pour rembourser une dette familiale de neuf mille dollars et pour se payer une vie de luxe.

Kate McClure et Mark D’Amico ont beaucoup voyagé. Ils ont séjourné dans des hôtels onéreux et fréquenté de nombreux casinos, où la plupart de l’argent restant a été dépensé. Au moment où l’escroquerie a été découverte, il ne leur restait plus rien.

Un récit irrésistiblement réconfortant

« C’était un récit irrésistiblement réconfortant et le buzz médiatique international mené par le trio pour promouvoir la campagne a convaincu plus de 14 000 donateurs d’apporter une contribution totale de 403 000 dollars pour aider Johnny Bobbitt », a déclaré Scott Coffina, procureur du comté de Burlington.

« Ce type de cas peut nuire à la psyché du public », a poursuivi Coffina. « Cela peut rendre les gens généreux sceptiques et un peu plus hésitants à aider quelqu’un d’autre dans le besoin. Je vous exhorte à ne pas laisser cela se produire ».

GoFundMe s’est engagé à rembourser la somme aux quatorze mille sympathisants.

Mots-clés gofundme