Dead Set, une série et des zombies…

Moi, je vous le dis, on a plutôt intérêt à se préparer. Non parce qu’au train où vont les choses, il y a de fortes chances que nous devenions bientôt tous des zombies. Alors forcément, question survie, on a plutôt intérêt à se rencarder à l’avance et c’est un peu pour cette raison que j’adore les films du genre et que Dead Set m’a particulièrement intéressé. Faut dire aussi, une mini-série qui met en scène des zombies, c’est plutôt rare…

C’est maintenant certain, l’espèce humaine finira bientôt par disparaître. Oui et ce ne sont pas les raisons qui manquent, hein… D’ailleurs, de tête et sans aucune préparation, je peux au moins vous citer cinq raisons qui marqueront la fin de notre espèce : l’explosion de notre planète, l’invasion d’extra-terrestres, la grippe porcine, Ségolène comme présidente ou encore… heu… l’attaque de carpes géantes suceuses de cerveaux.

Et sur le sujet, il faut bien l’avouer, les films de zombies sont plein d’enseignements vachement importants. Oui, comme un manuel de survie, avec toute la procédure qui va bien :

  1. Phase 1 : Trouver des gros flingues qui font mal.
  2. Phase 2 : Faire le plein de bouffe, d’alcool et de médicaments.
  3. Phase 3 : Trouver des femmes à protéger (et pour la survie de l’espèce).
  4. Phase 4 : Trouver un bâtiment blindé pour repeupler la Terre.
  5. Phase 5 : Continuer à lire la Fredzone (pour ne pas devenir un zombie).

Voilà, donc maintenant que je suis bien parti en sucette, je vais pouvoir en revenir au sujet de mon billet, à savoir Dead Set. Pour ceux qui ne connaissent pas encore cette mini-série, il faut savoir qu’elle ne compte que 5 épisodes (pour une durée totale de 3 heures). Elle met en scène des candidats à Big Brother qui se retrouvent complètement isolés dans leur loft après que les zombies aient décidé d’envahir le monde. Evidemment, ils vont vite découvrir la vérité et tout faire pour s’en sortir. Logique.

Bon, par contre, je ne vous en dis pas plus, hein…

Très clairement, cette mini-série est une véritable réussite. Les différents épisodes sont sympathiques, très bien rythmés et on ne s’ennuie pas une seule seconde. Même chose pour les personnages qui sont… hem… complètement réalistes. Les acteurs jouent vraiment bien leur rôle, on a presque l’impression qu’ils ont déjà participé à ce genre d’émission. Au passage, mention spéciale pour la potiche blonde. Je ne sais pas si elle est vraiment stupide mais, en tout cas, on y croit à fond. Même chose pour l’enfoiré de réalisateur…

En bref, je vous la conseille vivement.