Death Note va faire son comeback au travers d’une histoire courte

Les fans du manga Death Note ne resteront surement pas de marbre face à une annonce que l’éditeur japonais Shûeisha a faite dernièrement.

Après avoir été absent du paysage de l’édition depuis plus de dix ans, le best-seller qui a pris forme sous les coups de crayon de Takeshi Obata va faire son retour, sous la forme d’un projet one shot dans le cadre d’une histoire courte.

Death Note

Il faudra attendre le 13 juillet prochain pour disposer de plus amples détails concernant ce retour tant attendu de Death Note, dans le cadre de l’exposition « Never Complete » dédiée au fameux dessinateur ayant donné vie aux personnages de L et de son pendant maléfique Kira qui se cache sous les traits de Yagami Light.

L’univers de Death Note en quelques mots

Pour ceux qui ne le connaissent pas, Death Note est un shonen (la cible éditoriale est avant tout les jeunes) dont l’histoire est articulée autour de deux protagonistes : un jeune garçon qui s’appelle Yagami Light et mystérieux détective dont personne ne connaît l’identité, portant le pseudonyme L (ultérieurement, on saura que c’est un certain Ryuzaki).

En trouvant un cahier capable de donner la mort à toute personne dont le nom y est écrit – le cahier ayant appartenu auparavant à Ryuk, un dieu de la mort qui l’a jeté pour se divertir – Yagami en est devenu le propriétaire et décide de l’utiliser afin de bâtir un monde exempt de criminels dont il sera le dieu. En prenant connaissance des morts inexpliquées, L se met à la recherche de la personne qui en est responsable, le tueur en série qui s’est affublé du surnom Kira qui n’est autre que Yagami.

S’ensuivent alors une partie de course poursuite et de cache-cache entre les deux hommes, tous les deux très intelligents, sur un fond de questions conceptuelles concernant la justice, de paradoxes entre le bien et le mal, et avec un enjeu, ne jamais se révéler ou être démasqué.

Death Note – littéralement Cahier de la Mort – est un manga japonais paru dans sa version française entre janvier 2007 et octobre 2008 aux éditions Kana. Il s’est écoulé, fin 2008 à plus de 26 millions d’exemplaires dans le monde et s’est également décliné dans d’autres formats dont un anime, plusieurs longs métrages, et même un drama.

Mots-clés death note