Death Stranding : Keanu Reeves a failli en être l’antagoniste principal

Hideo Kojima, le papa de Metal Gear ayant volontairement perdu la garde de son petit, a récemment déclaré qu’on lui avait conseillé Keanu Reeves pour être le principal antagoniste de son Death Stranding. Mais le créateur n’a pas suivi cette idée.

Pour qui a regardé pratiquement n’importe quelle bande-annonce de Death Stranding, un évident constat que l’on peut faire est celui d’une volonté d’insuffler une bonne dose de réalité à cet environnement virtuel : Norman Reedus, Mads Mikkelsen, Guillermo del Toro, Léa Seydoux, Lindsay Wagner… Pour le reste, on marchera sur de la barbe à papa, hein.

crédit @helloimnik / Unsplash

Eurogamer a récemment rapporté que Hideo Kojima, l’homme derrière Death Stranding et évidemment pas le seul élément impliqué dans son développement, aurait même pu ajouter à son casting un nom lui aussi prestigieux et sans doute plus encore que tous les autres dans le contexte actuel.

On lui conseille Reeves, Kojima voulait définitivement Mikkelsen pour Death Stranding

Ce nom est celui de Keanu Reeves. Lors d’un panel au Comic-Con de San Diego, Hideo Kojima a expliqué que cette idée a été la première qu’on lui a soufflée dans l’incarnation du principal antagoniste de Death Stranding. Mais le directeur du projet a insisté pour que ce rôle revienne à Mads Mikkelsen. Et au final, vu que Keanu Reeves aura, peu de temps après, l’occasion d’apparaître dans un autre jeu vidéo lui aussi très attendu, on peut considérer que tout le monde y gagnera.

Durant ce panel, M. Kojima a également parlé de sa manière de travailler :

« Il n’y a aucune raison de créer quelque chose qui existe déjà. Je veux créer quelque chose qui donne davantage d’inspiration au monde. À l’instar des films hollywoodiens où vous n’en acceptez pas certains, les gens ne font que digérer et consommer. Ce que je cherche à faire est quelque chose de difficile à avaler quand vous digérez mon travail. »

Une déclaration rudement pratique, car elle amène toutes les critiques qui seront faites à la sortie de Death Stranding à n’avoir que peu d’importance, puisque de toute façon, le titre ne pourra décemment pas être compris dans l’engouement du moment. Rendez-vous le 8 novembre prochain sur PS4 pour seulement commencer à ouvrir les yeux en ne cessant de les cligner.