Un premier déballage en vidéo pour la Ouya

Le marché des consoles de jeux est assez fermé. Entre Sony, Microsoft et Nintendo, on ne peut pas dire qu’il reste beaucoup de place pour la concurrence mais la Ouya est bien décidée à creuser son trou. On en a beaucoup parlé par le passé, c’est un fait, mais ce qui suit risque d’ailleurs d’intéresser pas mal de monde. Pourquoi ? Tout simplement parce que le kit de développement de la console a commencé à être livré et que la compagnie en a profiter pour immortaliser ce moment magique en tournant une vidéo de déballage. Une vidéo qui va donc vous permettre d’en voir un peu plus au sujet de la petite console et de ses accessoires, donc.

Attention tout-de-même car ce kit de développement présente pas mal de différences avec la version finale. En réalité, sur cette Ouya, on trouve une coque transparente qui laisse entrevoir les composants de la console (même chose pour les contrôleurs de jeu d’ailleurs) et qui ne devrait pas être présente sur la version qui sera commercialisée dans ces prochains mois.

Un premier déballage en vidéo pour la Ouya

Le kit de développement de la Ouya se découvre au travers d’une jolie vidéo.

Pour le reste, dans la boite et en dehors de la console elle-même, on va trouver quelques trucs sympathiques comme les deux contrôleurs, une alimentation, un câble HDMI et un câble micro USB. Il semblerait effectivement que le kit de développement de la console comporte un port du même genre afin de permettre aux développeurs, et aux bidouilleurs, de brancher la console à leur ordinateur. Ce qui leur offrira la possibilité de faire plein de choses super sympathiques comme… euh… on verra bien.

En ce qui me concerne et même si la Ouya m’avait franchement impressionné lorsqu’elle avait débarqué sur KickStarter, cette vidéo me laisse assez perplexe. Et ce qui me gêne, c’est moins la console que les contrôleurs. C’est peut-être la vidéo qui fait ça mais ces derniers ont finalement l’air très massifs, et pas spécialement ergonomiques. Ce qui risque de s’avérer plutôt gênant à la longue, forcément.



Via

Mots-clés ouyavidéo

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.