Décupler les possibilités de CCleaner avec CCEnhancer

Parmi les outils qu’il vaut mieux avoir toujours sous la main, ou sur sa clé usb, on trouve des logiciels comme MalwareBytes, Hijack This ou encore… CCleaner ! Oui, le même CCleaner qui s’est drôlement bonifié avec le temps et qui est même devenu incontournable. Sauf que voilà, il n’est pas parfait et parmi ses gros défauts, on peut bien évidemment citer le fait qu’il ne prend en compte qu’une poignée d’applications pour le nettoyage de nos bécanes. C’est triste mais il existe toutefois une solution qui va vous permettre de décupler les possibilités de l’outil. Une solution totalement gratuite et qui s’appelle… *roulements de tambours*… CCEnhancer !

Décupler les possibilités de CCleaner avec CCEnhancer

Et le plus beau dans l’histoire, c’est que le fonctionnement de cet outil est super simple. En effet, il suffit de le télécharger et de le lancer pour ajouter en quelques secondes pas moins de 270 règles supplémentaires qui vous permettront de nettoyer votre machine encore plus en profondeur. Pas mal d’applications sont d’ailleurs concernées par ces nouvelles règles, on pourra par exemple citer Antivir, Quicktime, Windows Live Messenger, Audacity, Real Player, uTorrent ou encore Steam ou Winamp. Vraiment pas mal, non ? Perso, je l’ai testé sur une vieille bécane du boulot et le constat est sans appel. Avant l’installation de ces règles, CCleaner a supprimé quelque chose comme 400 Mo de données inutiles. Avec CCEnhancer, il en a trouvé 2 Go de plus.

Autre point positif, CCEnhancer fonctionne avec la version normale de CCleaner, bien sûr, mais également avec sa version portable. Mieux, si vous le désirez, vous pourrez demander à l’outil de télécharger et d’installer les nouvelles règles en toute transparence et au démarrage de la machine. Vous n’aurez donc plus à vous en souciez et c’est quand même une très bonne chose.

Via

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.