DeeDee sera peut-être la prochaine planète naine du système solaire

DeeDee fait beaucoup parler de lui depuis quelques heures et cela n’a rien de surprenant, car ce corps planétaire fraîchement découvert pourrait être la prochaine planète naine de notre système. C’est en tout cas ce que révèlent les premières études effectuées par les astronomes.

DeeDee, de son vrai nom 2014 UZ224, a été observé pour la première fois à la fin de l’année dernière, mais les astronomes n’avaient pas été en mesure de déterminer sa structure physique à l’époque.

Deedee

Il a donc fallu que ces derniers fassent appel à l’Atacama Millimeter Array pour commencer à percer ses secrets.

DeeDee, un nouveau corps planétaire situé dans le système solaire

D’après les données obtenues grâce à l’instrument, DeeDee ferait environ deux tiers de la taille de la planète naine Cérès et elle se trouverait à environ trois fois la distance séparant Pluton du Soleil. La belle se cacherait donc aux abords du système solaire est elle serait le deuxième objet transneptunien le plus distant, du moins à notre connaissance.

La question qui se pose, c’est évidemment de savoir si DeeDee peut se ranger dans la catégorie des planètes naines.

Par définition, une planète naine doit posséder suffisamment de masse pour que sa gravité la maintienne en équilibre hydrostatique sous une forme sphérique. Avec des 635 mètres de diamètre, le corps devrait selon toute logique remplir cette condition, mais il est malheureusement impossible de s’en assurer et il faudra donc procéder à de nouvelles analyses plus poussées pour déterminer si c’est réellement le cas.

La prochaine planète naine de notre système ?

À l’heure actuelle, DeeDee ne peut donc pas être considéré comme une planète naine, mais les études à venir devraient nous aider à déterminer si elle remplit les conditions imposées par l’UAI.

Pour rappel, l’union astronomique internationale a reconnu seulement cinq planètes naines : Pluton, Cérès, Hauméa, Makémaké et Eric. Elle doit encore se prononcer sur une dizaine de corps différents, des corps parmi lesquels on trouve Charon, Quaoar, Sednas ou encore Varuna. DeeDee sera peut-être ajoutée à la liste, mais il faudra de toute manière plusieurs années pour que les experts de l’institut prennent leur décision.

David Gerdes, l’auteur de cette étude, a en outre précisé que la région située au-delà de Pluton était riche de plusieurs milliers de corps planétaires, des corps dont on sait encore peu de choses pour le moment. Ces objets sont en effet trop éloignés pour être observables avec des télescopes traditionnels.