DeepMind va bientôt vous mettre une claque à Hearthstone et Magic

DeepMind se débrouille plutôt bien au jeu de Go mais ses développeurs n’ont pas l’intention de s’arrêter en si bon chemin. Pas du tout, même. Ils veulent effectivement pousser le concept encore plus loin et apprendre ainsi au programme à jouer à Hearthstone et à Magic. Là, c’est sûr, SkyNet va pouvoir aller se rhabiller quelque chose de bien.

Contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, ce programme n’a pas été créé par Google. A la base, il a effectivement été élaboré par une entreprise britannique du nom de DeepMind Technologies.

DeepMind Magic

DeepMind sera bientôt en mesure de jouer à Hearthstone et à Magic.

Cette société a été fondée en 2010 par Demis Hassabis, Mustafa Suleyman et Shane Legg avant d’être rachetée en 2014 par Google pour la modique somme de 628 millions de dollars.

DeepMind n’a pas été développé par Google. Pas initialement.

DeepMind a pour mission de résoudre l’intelligence en combinant différentes techniques liées à l’apprentissage automatique et à la neuroscience des systèmes. L’idée, c’est donc de doter le programme de plusieurs algorithmes d’apprentissage généralistes afin qu’il puisse évoluer et progresser par lui-même, sans l’intervention d’un opérateur ou d’un développeur.

Pour atteindre leurs objectifs, les instigateurs de la solution ont pris exemple sur le cerveau humain pour doter leur programme d’une mémoire à court terme fonctionnant comme la nôtre, une mémoire associée à un réseau neuronal complexe.

DeepMind est donc capable de stocker des souvenirs et de s’appuyer dessus pour effectuer de nouvelles tâches logiques.

Sur un plan plus technique, le programme combine à la fois du « deep learning » et une méthode d’apprentissage par renforcement. Il s’appuie donc sur ses expériences pour évoluer et pour trouver la meilleure solution aux différentes problématiques auxquelles il est confronté.

Le Go n’était qu’un début

DeepMind a beaucoup fait parler de lui en octobre dernier après avoir battu le champion européen de Go, un certain Fan Hui, par cinq victoires à zéro. Il s’agit d’une grande première car aucune intelligence artificielle n’était parvenue à remporter une victoire face à un joueur professionnel.

Il a remis le couvert en mars dernier en battant cette fois Lee Sedol, un des meilleurs joueurs au monde.

A présent, ses concepteurs se sont lancés un nouveau défi et ils souhaitent ainsi apprendre à leur programme à lire et interpréter les cartes de Hearthstone ou de Magic afin de pouvoir établir des stratégies complexes.

Le projet n’en est évidemment qu’à ses premiers balbutiements mais l’IA serait parvenue à analyser le Madder Bomber.

Alors bien sûr, en l’état, DeepMind ne sera pas en mesure de vous battre mais ce n’est sans doute qu’une question de mois – d’années ? – afin qu’il ne soit en mesure de vous poutrer quelque chose de bien. Il faut juste espérer qu’on ne lui confiera pas tout de suite les codes de nos armes nucléaires.