Demain, la Terre a rendez-vous avec un astéroïde géant

La Terre a rendez-vous demain avec un astéroïde baptisé 2014 JO25. Il n’est pas le premier à passer à proximité de notre planète, bien sûr, mais il est nettement plus massif que ses petits camarades. La NASA l’a d’ailleurs classé dans la catégorie des objets potentiellement dangereux. Logique, puisque son diamètre est proche du kilomètre.

Tous les astéroïdes ne sont effectivement pas logés à la même enseigne. Leur dangerosité se définit en effet en fonction de deux critères, totalement indissociables l’un de l’autre : leur trajectoire et leur taille.

2014 JO25

La Terre a en effet la chance d’être protégée par un bouclier capable de venir à bout de la plupart des corps filant dans l’espace.

2014 JO25, un astéroïde très populaire

Les astéroïdes mesurant moins de dix mètres de diamètre n’ont ainsi aucune chance d’atteindre le sol. Ils se désintègrent en effet en franchissant le seuil de notre atmosphère.

Il en va cependant tout autrement des corps mesurant plus de dix mètres de diamètre.

Entre dix et cent mètres de diamètre, un astéroïde serait potentiellement capable de raser une ville entière ou de provoquer de puissants raz-de-marée sur les côtes. Les corps mesurant un kilomètre de diamètre sont encore plus dangereux. D’après les modèles mathématiques développés par les astronomes, ils seraient en effet capable de provoquer entre cinq et cent millions de morts.

2014 JO25 fait précisément partie de ces objets dangereux et c’est précisément pour cette raison que nos instruments sont braqués sur lui depuis le début de l’année.

Or justement, la NASA a effectué la semaine dernière de nouvelles observations afin de dresser un portrait-robot plus précis du corps.

L’astéroïde serait moins grand que prévu

Selon ces études, 2014 JO25 serait un peu moins massif que prévu et son diamètre tournerait ainsi autour des 650 mètres. En revanche, il devrait aussi passer plus près de la Terre. Si l’on en croit les dernières simulations réalisées par les chercheurs, l’astéroïde devrait en effet survoler la Terre à une distance de 1,8 million de kilomètres.

Ce n’est pas le plus intéressant. En effectuant ces nouvelles observations, les scientifiques ont également réalisé que la surface réfléchissante de l’objet était environ deux fois plus grande que celle de la Lune. Ils comptent d’ailleurs profiter de l’occasion pour l’observer lors de son passage.

Il faut dire aussi que ce n’est pas tous les jours qu’un objet de cette taille passe à proximité de notre planète. Le dernier en date remonte à 2004 et le prochain n’arrivera pas avant 2027. Oui, et ce dernier devrait d’ailleurs passer à environ 380 000 kilomètres de notre planète.